Accueil > Culture >

Nouvelle publication : l’Allemande de mon village

dimanche 23 octobre 2016, écrit par : Nabil Foudi

« l’Allemande de mon village » un volumineux et passionnant ouvrage écrit par Saad Taklit est enfin édité à l’occasion du Salon International du Livre d’Alger (SILA) qui se tiendra du 25 octobre au 5 novembre 2016.

Ce livre raconte une histoire authentique, pathétique et presque idyllique d’une allemande ayant vécu durant la révolution à Bougaa au Nord de la Wilaya de Sétif. Cette dame au grand cœur a su s’adapter à une société, mode de vie et mœurs qui lui étaient totalement étrangers pour en faire un sujet parfaitement intégré puisqu’elle a fait un pacte d amour avec cette terre d’Algérie ou elle y a vécu jusqu’à sa mort pour y être enterrée enfin en 1991. C’est le plus bel hommage que l ’auteur lui a consacré pour la faire revivre un peu avec nous. Un hommage appuyé de tous ceux qui l’on connue pour avoir été un personnage très affectueux, simple , humble, attachant mais également très rigoureux sur les principes de vie ou les valeurs du travail et de la persévérance étaient inscrits au dessus de tout. Venue à Bougaa durant la révolution, elle y a vécu en tant qu’algérienne et , elle a disparu en tant que telle. Paix à son âme , à son époux disparu lui aussi et une pensée à ses enfants vivants .

Notes sur l’auteur :
Saad Taklit est né en 1948 à Bougaâ où il a fait de ses classes primaires avant de rejoindre le Lycée Mohamed Kerouani pour ses études secondaires d’où, son père Tayeb Tklit , chahid des premières heures de la révolution, en avait été exclu en compagnie de son camarade Kateb Yacine, pour leurs implications dans les évènements du 8 Mai 45. En 1972, l’auteur est licencié en Sciences économiques de la faculté d’Alger avant d’occuper d’importantes fonctions supérieures dans des Entreprises Publiques Economiques pour devenir ensuite membre de l’exécutif de différentes wilaya du Pays . A sa retraite ,il reste actif dans les milieux associatifs pour être toujours présent aux cotés des nécessiteux.
Saad Taklit est aussi auteur de DJEBEL TAFAT, Bougaâ de 1830 à 1932 .Histoire et légendes : Livre paru aux Editions Dahlab, septembre 2012.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
merouche charaf :
salam oualikoum- a sétif en algérie il y avait des suisses et savoisien .et des allemand qui n’ont pas réusi en algérie dans l’agriculture et otre métiers on immigré au usa et il y a des personne qui sont morte de maladie et un village français des église et synagogue et mosquée et un théatre http://zerargui.e-monsite.com/pages/la-ville-de-setif.html et http://algeroisementvotre.free.fr/site2000/setif001/villes03g.html et http://babelouedstory.com/voix_du_bled/1661/1661.html
merabet :
Où pourrions nous trouver ce livre ? Merci
simple d’esprit :
L’histoire est inspirée des faits réels qui fini par épouser la cause Algérienne,la volonté et la dextérité, dans l’accomplissement d’une action,aux hasard du destin, une grande Dame.
Karim Chaïbi :
Bonjour à tous C’est bien de présenter des nouveaux livres, mais n’avez vous pas oublié l’ouvrage inédit SETIF 1945-1962, atlas historique de Sétif paru il y moins d’un an ? Les Sétifiens sont peut être curieux de savoir que le spécialiste de la région notamment pour cette période a de nouveau produit un travail scientifique basé sur des archives et une travail de terrain. Votre site y gagnerai en notoriété. Quant à moi, je n’en tire aucun avantage économique. Je cherche plutôt à diffuser des connaissances au plus grand nombre. (Pour en savoir plus : atlasalgerie.com) Karim Chaïbi
Commentaire n°270272 :
N’importe qui s improvise écrivain et commence à déballer des faits divers bidons.comme si c ’était lui l écrivain du siècle !!!PFFFF
Benou :
Je viens d achever la lecture du roman : l allemande de mon village. C est un roman qu on ne peut plus lâcher une fois que nous commençons la lecture. Merci à l auteur.
le juste :
trs beau roman .a lire absolument .cest une histoire tres touchante et riche en evenements.merci monsieur taklit vous etes un grand ecrivain.pourquoi pas le goncourt inchallah.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus