Accueil > Evénements >

Complexe sportif olympique de Sétif : le projet relancé dès que les conditions seront réunies

vendredi 29 janvier 2021, écrit par : APS

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi a déclaré, jeudi à Alger, que le projet du complexe sportif olympique de Sétif, gelé depuis 2015, sera relancé dès que les conditions seront réunies.

A une question de la députée Farida Ghamra lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Khaldi a indiqué-la députée a exprimé son souhait et celui des jeunes et sportifs de la ville de Sétif de voir se réaliser le complexe sportif olympique , un souhait que nous partageons avec elle", ajoutant-nous veillons à ce que la wilaya de Sétif dispose d’un grand stade digne de l’équipe de l’Entente de Sétif qui a toujours honoré le football algérien aux plans local, africain, arabe et international".

Le ministre a souligné, dans ce sens, que son département ministériel-ne ménagera aucun effort pour relancer ce projet dès que les conditions seront réunies", soulignant la détermination de son département ministériel-à inscrire le plus grand nombre possible de projets sportifs dans la wilaya de Sétif".

Le ministre a saisi cette occasion pour passer en revue les étapes de réalisation de ce projet, inscrit depuis 2007 avec une autorisation de programme de 6 milliards de DA.

"En 2009, un bureau d’études portugais a été désigné pour apporter une assistance technique au projet. En février 2010, l’opération a été réévaluée et l’autorisation de programme a dépassé 15 milliards de DA.

Par la suite, le cahier des charges a été soumis, à deux reprises, à la Commission Nationale des Marchés Publics (CNMP). Après promulgation du décret présidentiel N 10-236 daté du 7 octobre 2010 relatif à l’organisation des marchés publics, un nouveau cahier des charges relatif aux études et au suivi du projet a été élaboré" a expliqué le ministre.

En 2011 et 2012, deux appels d’offres nationaux et internationaux lancés pour la sélection d’un bureau d’études ont été annulés par la commission d’ouverture des plis en raison de certaines réserves et pour non respect des clauses du cahier des charges, selon la même source.

"En 2014, et suite à l’amendement du décret présidentiel qui a permis aux services contractants de conclure des marchés dans le volet étude et réalisation, le Gouvernement a fait part de son consentement pour conclure un marché de gré à gré entre la direction de la Jeunesse et des Sports et le Groupe Cosider-Sacyr pour un montant de 29 milliards Da avec un délai de réalisation de 36 mois", a-t-il poursuivi.

Par la suite, a rappelé M. Khaldi, le programme prévu entre les contractants a été, à l’issue de sa présentation devant la Commission des marchés publics, rejeté par manque de couverture financière.

"Malheureusement, cette étape s’était inscrit parallèlement à la décision du Gouvernement, portant gel des projets, tous secteurs confondus, non entamés encore sur le terrain", a-t-il déploré.

La wilaya de Sétif a bénéficié, a-t-il dit, de la réalisation progressive de plusieurs projets sportifs, à l’instar d’une autorisation de programme de plus de 35 milliards Da destinée à la réalisation de 402 projets, pour ne citer que l’Ecole nationale des sports olympiques (ENSO), 15 complexes sportifs de proximité, 12 piscines couvertes, 86 stades de proximité, 7 salles omnisports, 7 terrains de basketball accueillant chacun 2500 places, en sus de 17 opérations de réhabilitation touchant plusieurs structures sportives.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus