Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Miloud Chorfi, porte-parole du RND, à Sétif

Nous aurons la majorité lors des élections de 2007
vendredi 12 mai 2006, écrit par : Le Jeune Indépendant, mis en ligne par : Boutebna N.

Le porte-parole du RND, Miloud Chorfi, a présidé, hier au musée de Sétif, la conférence de wilaya sur la réconciliation nationale. Tout en réitérant le « soutien indéfectible » du RND au programme du président de la République et ses efforts pour la paix et le développement économique, Miloud Chorfi a dénoncé « tous ceux qui dans des salons algérois usent de certaines manœuvres sous le couvert des droits de l’homme et tentent de saper le processus de réconciliation nationale du peuple algérien qui aspire à l’extinction définitive du feu de la fitna ».

Faisant l’éloge du programme du chef de l’Etat, l’orateur a exprimé la satisfaction de son parti quant aux résultats obtenus durant les deux mandats présidentiels, en matière de développement, mettant en exergue les différents programmes initiés par le premier magistrat du pays et qui ont permis de réduire le taux de chômage et de susciter l’investissement.

Miloud Chorfi s’est également félicité de la réussite du dialogue avec le mouvement des aârchs, mené par le chef du gouvernement et conduit « grâce à la clairvoyance et aux orientations de Bouteflika ». Enregistrant « avec satisfaction la consolidation des rangs du parti, grâce aux adhésions qui se multiplient », le porte-parole du RND affirme qu’en 2002 son parti avait été lésé et que le « Rassemblement sera majoritaire en 2007 », même si Miloud Chorfi soutient qu’avec « 4 500 élus au niveau national, le RND est, en réalité, le parti majoritaire en Algérie ».

Abordant la question liée à l’alliance présidentielle, il a dit que l’objectif de l’application du programme du Président, « qui ressemble à 90 pour cent à celui du RND », demeure une priorité et qu’au-delà de cet aspect, tag ala men tag, s’est-il exclamé.

Chorfi s’en est pris, à l’issue de son intervention, au leader du MSP, Aboudjerra Soltani, et aux déclarations de ce dernier, la veille à Sétif, interprétées par le porte-parole du RND comme « un rêve de prise du pouvoir en 2012 ». Miloud Chorfi a déclaré ironiquement, à ce propos : « Laissons-le rêver. » Le représentant du RND s’attellera ensuite à répondre aux critiques acerbes faites par le MSP à l’égard de l’UGTA.

« Cette organisation historique, a-t-il dit, qui a enfanté les regrettés Aïssat Idir et Abdelhak Benhamouda, ainsi que d’autres militants, bénéficie de notre considération et de notre soutien indéfectible ». Le RND, a dit en conclusion Chorfi, n’a rien contre le pluralisme syndical, alors que le président du MSP, qui s’allie à l’idée de ce pluralisme, a été ministre du Travail et qu’à ce titre il avait toute latitude de proposer son instauration.

M. H. G.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus