Accueil > Sétif profond >

La colère du wali de Sétif

mercredi 17 mai 2006, écrit par : Kamel Benaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Vous n’avez pas honoré vos engagements », lancera le wali de Sétif, en direction des Chinois en charge des 500 logements AADL d’El Eulma.

Ni le délai de réalisation ni l’esthétique aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur n’ont été respectés par l’entreprise chinoise qui a reçu le 15 mai la visite de M. Bedoui, en tournée ce jour-là, à El Eulma où il a inspecté de nombreux projets en chantier. Le chef de l’exécutif, qui fait de la question de logement son cheval de bataille, prend congé des « Chinois » avec des notes de colère et de déception, perceptibles. Les chargés du projet de la station d’épuration, implantée à Bazer Sakhra, n’ont pas échappé aux critiques et reproches du commis de l’Etat, n’ayant pas, une nouvelle fois, apprécié le retard pris dans la réalisation de ladite station. En visitant l’Institut national spécialisé dans la formation professionnelle (INSFP) qui ouvrira ses portes en septembre prochain, la tension descend d’autant que l’infrastructure précitée a été réalisée dans les délais. L’inspection des différents sites, où l’on réalise des centaines de logements sociaux participatifs et dont le taux d’avancement est à un stade très avancé, a réconforté le chef de l’exécutif qui n’a, le moins qu’on puisse dire, pas mâché ses mots à l’égard des intervenants en charge du lycée de Bazer Sakhra qui a consommé... 150 millions de dinars. Cette facture salée n’a pas été du goût du responsable ayant sur-le-champ diligenté une enquête devant lever le voile sur la question. Le DRAG a même été instruit pour déposer une plainte. Le wali, qui connaît mieux la mentalité de la région, met donc le turbo. Les récalcitrants responsables ainsi que certains élus locaux qui s’empêtrent dans des conflits sans fin savent, avec cette nouvelle approche, à quoi s’en tenir. Ne dit-on pas qu’un homme averti en vaut deux ?

Kamel Beniaiche


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°941 :
merci monsieur le wali, nous avons attendu des decenies un homme intergre et ferme lorsque-il s agit des habitas. aalam usa

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus