Accueil > Economie >

Algérie : Autoroute Est-Ouest, les contraintes levées

lundi 19 février 2007, écrit par : Z.S. Loutari, Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans une déclaration visant à placer au pied du mur la COJAAL (Consortium japonais pour l’autoroute algérienne), chargée du projet de réalisation du tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant la wilaya de Sétif sur une distance de 75 km, le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, a indiqué que les conditions de travail étant dans leur ensemble mises en place, nul prétexte ne sera admis en cas de retard dans l’exécution de ce fameux projet d’importance nationale.

Dans son intervention lors de sa virée à la base de vie récemment implantée dans la localité de Hchichia, relevant de la daïra de Aïn Arnet, le responsable du département des Travaux publics s’est déclaré très satisfait de l’avance prise par la wilaya de Sétif en terme de préparation, ce qui permettra d’ores et déjà à l’entreprise japonaise d’entrer en phase d’exécution des travaux, offrant ainsi un gain de temps de 4 mois par rapport à la date effective du démarrage du chantier, conventionnellement fixé pour le mois d’août de cette même année. « Les procédures administratives de dégagement des assiettes foncières nécessaires à cet ambitieux projet et la mise en place effective de la base de vie avant les termes prévus mettent à bas toute velléité de justifier un quelconque retard pouvant pénaliser l’achèvement du projet dans les délais impartis », argumentera M. Amar Ghoul, sous forme de mise en garde à l’adresse des responsables de la COJAAL, rappelant l’impératif d’exploiter ce gain de temps pour achever le projet avant les délais prévus pour sa livraison.

Dans ce même contexte, le ministre des Travaux publics dira à l’adresse des cadres de la société nippone : « Il vous appartient de vous offrir la possibilité de vous installer en Algérie, notamment à Sétif, qui offre d’autres opportunités à la faveur du lancement prochain du projet de réalisation de la rocade sur 1.300 kilomètres et qui touchera en très grande partie son territoire ». Pour peu, poursuivra le ministre, que les Japonais confirment leurs compétences et honorent leurs engagements qui seuls permettront de confirmer la carte de visite de leur société et de l’imposer sur le marché algérien. Insistant sur l’impératif de mettre à profit ce gain de temps, le ministre exhortera les responsables locaux à mettre à contribution les moyens matériels disponibles sur le sol de la wilaya pour le démarrage des travaux d’exécution de la tracée, du décapage et du terrassement, en attendant l’arrivage du potentiel matériel japonais en cours d’acheminement vers la wilaya. Autrement dit, Amar Ghoul fait prévaloir la formule de la sous-traitance avec les organismes d’Etat et le privé de la région. « Entreprendre dans l’immédiat les travaux de tracée, de son décapage et de son terrassement permettrait de cerner d’éventuels contraintes du relief susceptibles d’imposer des modifications intempestives qui pourront s’annoncer très coûteuses en terme de temps », dira le ministre. Et d’ajouter : « Je considère la wilaya de Sétif comme leader et un exemple à suivre pour son initiative d’anticipation, signe inéluctable de l’engagement et de la forte mobilisation des autorités locales, wali en tête ».

A noter que le tronçon de l’autoroute qui s’étent sur 75 km prévoie la construction de 3 viaducs et de 4 ponts, composant les grandes oeuvres d’art à édifier. Avec un encadrement technique et de main-d’oeuvre hautement qualifiée, les Nippons représentent plus de 86% de l’effectif mobilisé pour les besoins du projet. Le complément du taux sera assuré par des compétences locales, chose que le ministre considère comme étant une des rares opportunités permettant aux jeunes ingénieurs et techniciens de la région de Sétif de se faire des cartes de visite de niveau international. En somme, plus de 360 postes d’emploi sont à créer à la faveur du démarrage des travaux de réalisation de ce projet d’importance stratégique. Dans cet ordre d’idée, M. Amar Ghoul a invité le premier responsable de l’exécutif de la wilaya d’organiser incessamment une journée portes ouvertes à l’intention des jeunes chômeurs pour leur sensibilisation à l’opportunité qui s’offre. Techniquement, le projet en question nécessite, selon les premières prévisions, plus de 50 millions de mètres cubes d’agrégats, des besoins qui rendent utile la création de nouvelles carrières de proximité et une entreprise, qui restent jusqu’à l’heure l’une des priorités absolues du wali de Sétif, M. Noredine Bedoui. Abordant la question des soubassements des objectifs ciblés par les programmes mis en branle par son département, M. Amar Ghoul commentera que l’ère étant projetée sur les visions structurées et globales, « ils nous incombe de nous mettre à jour et d’avoir des réflexes extra régionaux. Nous ciblons de concrétiser les objectifs du plan d’orientation national qui intègre les priorités de chaque wilaya du pays dans l’objectif d’atteindre un plan global et cohérent, liant toutes les régions du pays par le biais d’un tissu routier répondant aux normes reconnues et aux impératifs d’une entrée en force dans le contexte nouveau de la mondialisation », dira le ministre. A souligner qu’au cours de sa visite dans la wilaya, le ministre a effectué des visites d’inspection au niveau de plusieurs chantiers en cours de réalisation et d’autres récemment réceptionnés. Il s’agit, entre autres, de la trémie de Bab Biskra, du chantier de dédoublement de la RN9 liant Sétif à Béjaïa, celui du contournement nord de Sétif liant la RN5 à la RN9 sur 15 km.

Une décision a été prise par le ministre pour le déblocage de budgets pour la réalisation et l’équipement de 5 nouvelles maisons cantonnières, ce qui portera ainsi leur nombre à 12 unités sur l’ensemble du territoire de la wilaya.

par Z. S. Loutari, le Quotidien


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Mk from london :
Salam allikhoum, pouvez vous nous montrez le plant de l’autoroute aest west sur la carte mercie .

Réponse de Jamel HP, US :

Je me demande s’il y a une equipe en Algerie (public ou prive) qui s’intéresse a filme les projects pour developper un documentaire qui sera une piece audiovisual pour les generations future, comme se fait dans d’autre pays.
khadija :
bonjour Monsieur Zakaria, à chaque fois que je lance le nom loutari que je porte aussi, votre nom apparait sur le net, , et je lis vos articles que j’admire bp.svp je veux bien faire votre connaissance , à travers le net, voilà mon adresse de messagerie:kloutari@hotmail.fr

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus