Accueil > Economie >

Plusieurs commerçants arrêtés

jeudi 22 mars 2007, écrit par : Fawzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Des propriétaires aménagent les arrière-boutiques de leurs commerces en lieux pour pratiquer le plus vieux métier du monde. Les dernières opérations menées par les services de sécurité à Sétif renseignent sur l’ampleur du drame.

Ainsi, les éléments des services de sécurité de la wilaya de Sétif ont procédé, au courant de cette semaine, à l’arrestation de 17 personnes dans différentes cités de la ville. Les mis en cause ont été interpellés pour création de lieux de débauche, prostitution et proxénétisme. Les éléments du 7e arrondissement de la Sûreté sont arrivés à démanteler un réseau de prostitution constitué de 3 personnes, deux hommes dénommés Z. A. et B. N., âgés respectivement de 21 et 22 ans, et une prostituée âgée de 36 ans. Agissant sur des informations fournies par des riverains, la police est intervenue pour découvrir que le premier mis en cause louait son local, une parfumerie sise à la cité 127/500-Logements, à des couples pour y passer la nuit. Les policiers ont procédé à la surveillance du local et pu arrêter le couple B. N. et M. S. en flagrant délit. Par ailleurs, les mêmes éléments ont pu arrêter, dans la même cité, 5 autres personnes dont l’âge varie entre 20 et 25 ans pour les mêmes délits, à savoir création de lieux de débauche, prostitution et proxénétisme. Les mis en cause utilisaient comme lieu de débauche l’arrière-boutique d’une vidéothèque. Sur les lieux, un commerçant a été appréhendé en flagrant délit avec A. M., une jeune étudiante universitaire. Les services de sécurité ont récupéré une importante somme d’argent. Les policiers du 5e arrondissement ont interpellé, quant à eux, 5 personnes âgées entre 24 et 30 ans pour détention et commercialisation de stupéfiants ainsi que pour création d’un lieu de débauche. Des informations données par les habitants de la cité des 1041-Logements et faisant état de la présence douteuse de jeunes sur les lieux ont permis aux policiers d’ouvrir une enquête. Il s’est avéré qu’une cave a été aménagée en lieu de débauche.

Après plusieurs jours de surveillance des lieux, les agents de Sûreté de l’arrondissement ont investi les lieux et arrêté 5 jeunes hommes, alors qu’une fille âgée de 22 ans est toujours en fuite. Dans la cave, les services de sécurité ont saisi des bouteilles d’alcool, des films pornographiques et 650 grammes de kif traité.
Les mêmes policiers, à la cité Hachemi, ont arrêté un jeune âgé de 27 ans en possession de 95 grammes de kif traité. À l’instar de leurs collègues des 11e et 5e arrondissements, les éléments de la 2e sûreté urbaine ont arrêté deux personnes à la cité des Cheminots qui ont transformé un local d’élctroménager en un lieu de débauche. Son propriétaire a aménagé l’arrière-boutique pour la louer à une prostituée qui a pris la fuite, par une porte de service, à l’arrivée des policiers. Le propriétaire et le client ont été arrêtés. Au centre-ville de Sétif, à quelques mètres d’Aïn El Fouara, les éléments de la police judiciaire ont mis fin aux activités d’un proxénète, B. N., âgé de 54 ans, et d’une prostituée âgée de 29 ans. Un client, âgé de 35 ans, a été également arrêté.

Tous les interpellés ont été présentés devant le parquet qui a placé 12 personnes en détention préventive alors que 5 autres ont été placées sous contrôle judiciaire. Cette cohabitation de commerces, censés être au-dessus de tout soupçon, et de la prostitution, laisse perplexe plus d’un.

Liberté


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
salem de lyon :
Enfin, il était temps que les arrestations commencent. Car la prostitution, l’alcool, la drogue sont liés. Et les principales victimes sont les prostituées, qui le font car elles n’ont pas d’argent pour vivre, mais que fait l’état !Notre pays est aux portes de la débauche, comme le sont déja le Maroc et la Tunisie, et on prend le même chemin. Il faut vite lutter contre la pauvreté et augmenter le pouvoir d’achat. salem à tous et toutes. Et merci à Setif info pour tous.
Commentaire n°1774 :
rien d anormal à tout cela , avec les teles numériques, nos ados connaissent et voit tout recherche tout simplement les liaisons charnels, on aurait pas du fermer les bordels excusez moi l expression à mon avis puisque moi meme les ayant fréquantés je chercher pas ailleurs a assouvir mes instinct qui figure je crois dans les premiers étages de la pyramide de mr maslow si je ne me trompe à bon entendeur salut sdf
Commentaire n°2497 :
c est l education qui manque dane notre societe

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus