Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Aïn Fouara, une fontaine et un emblème

L’œuvre identifie la ville de Sétif et se confond avec son histoire
vendredi 29 juin 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Depuis que la dernière calèche a quitté définitivement les lieux en 1950, la place des taxis ne manquera pas d’animation à nos jours.

Les taxis sont là, car Sétif tient à la tradition, diront les riverains. Il s’agit de la fontaine monumentale de Aïn Fouara dont la naissance remonte à la fin du XVIIIe siècle.
Un chef-d’œuvre de la sculpture monumentale représentant une femme dénudée juchée sur un rocher haut de 2 mètres, « narguant » les passants en leur offrant une eau pure jaillissant des interstices et des amphores. Aïn Fouara, dépassant largement son centenaire, n’a pas d’âge. Vite adoptée et chérie par une population vaillante dont les valeurs se confondent avec l’humanisme, cette fontaine humanoïde au service de l’utilité commune trouva chez le Sétifien toute la protection et la gratitude. Devenue symbole, Aïn Fouara incarne d’une certaine manière l’histoire de Sétif et se confond aujourd’hui au quotidien sétifien, bon an mal an.

L’histoire de la naïade débute bien avant le 26 février 1898, date d’achèvement par Francis de Saint Vidal de la « Fontaine monumentale ». Celle-ci sera expédiée vers Sétif aux environs du mois de juillet 1898 après son exposition à la Foire universelle de Paris. Débarquée au port de Skikda, transportée sur une charrette, il lui a fallu 12 jours pour arriver à Sétif. Mise en place, alimentée en eau à partir des bains romains du jardin Baral, situé quelque 100 mètres plus loin, le monument, comme par enchantement, laisse couler une eau pure au grand bonheur de la population sous le regard des conducteurs de calèches stationnées en file à proximité.

A présent, Aïn Fouara constitue une représentation artistique imposante mais incontournable au regard du visiteur tout comme d’ailleurs celui, coutumier, du Sétifien. Le « personnage », tout de pierre, incarnant les connotations de l’amour et de la beauté, érigé à quelques mètres de la mosquée El Atik, a failli subir les affres de la bêtise humaine, d’abord en 1986 puis en 1994.
Son salut, elle le dut à l’assistance de la population qui a constituée un rempart vivant pour défendre vaillament l’œuvre d’art contre la frénésie de certains illuminés décidés à démolir la statue. Mais les citoyens qui couvaient fontaine n’ont rien pu faire contre la bombe qui a failli la détruire en 1994. L’« attentat » qui a ciblé la statue et a manqué d’amputer la ville de son symbole a été accueilli par une vive consternation.
La population était endeuillée, comme touchée dans son amour propre, car l’ouvrage représentatif de la femme est une partie d’elle. Il aura fallu l’intervention, sur la demande du wali d’alors, de l’artiste pour ressusciter l’œuvre. Le sculpteur réparera les dégâts en colmatant les fissures et en reconstituant les reliefs endommagés avec de la poudre de marbre. L’adresse de l’artiste a garanti la « survie » de la fontaine qui a retrouvé toute sa splendeur en conformité avec la copie de Francis de Saint Vidal, son créateur.

Même si à présent l’œuvre d’art paraît encrassée par quelques endroits maculés de henné et autres salissures, œuvre des personnes demeurées attachées au rituel ancestral. Ces taches sont, heureusement, presque immédiatement récurées par des mains bienveillantes ou les services de la municipalité qui restent infaillibles. Symbole de la ville et partie intégrante du quotidien de Sétif, Aïn Fouara, dressée au point stratégique de la ville, demeure un patrimoine mais aussi une œuvre artistique qui participe à l’embellissement urbain. Sa fonction de repère incontournable du centre urbain est rehaussée par son esthétique décorative et son aura au sein de la société sétifienne qui lui attribue des pouvoirs mystiques.

Le mythe le plus répandu, généré par la tradition, reprend cette légende qu’on rattache à toutes les fontaines emblématiques et qui veut que leur eau ait un pouvoir : « Qui boira de son eau, y reviendra », dit-on. « Qui boira de Aïn Fouara, y reviendra un jour », disent les Sétifiens.
Et l’histoire rappelle que tant de personnalités illustres n’ont pas résisté à son « charme ».

Abdelhalim Benyelles, La Tribune


Partager cet article :
35 commentaire(s) publié(s)
Faycal Ben Hocine :
Ain fouara : n’est pas unsymbol Setifien, Ain fouara : est un symbol de la nudite (3raa) Francaise Ain fouara : est un symbol colonial malhuereusement enchante par l’ignorance de nos intellectuelles et la population en general !!!. L’autre fois, Les Setifien etaient conus du NIF and RUJLAH (Ahrar), n’osent meme pas passer pres de ce monument de la honte et symbol colonial surtout avec leur relatives/parent/enfants....Malheureusement mantenant alors qu’ont a perdu le NIF et RUJLAH tous le monde aplodie cet honte dit ain fouara !!! c’est tres malheureux !!!! ELMA (’eau) nta3 RABBI (de notre DIEU) de cet fontaine gachie par les francais, et bien meilleurs que beacoup de sources..ca est une autre histoir qui merite d’exploration

Réponse :

Merci Fayçal ,je vous jure que j’allais dire la meme chose.

Réponse de Nassou :

Hé pas si vite !!!Même la nudité est une création divine !!!Adam et Ave ne sont pas né avec une gandoura mais nu .je félicite l’artiste pour cette sculpture et je suis triste de ces propos obscurantiste et revanchard. Fouara est le sympole de l’hospitalité et son eau est delicieuse . A votre sanrté salut !!! Nassou

Réponse de abaslesniffarddeladerniereheure :

ya que toi qui as tout compris pauvre idiot il faut détruire les villas de bomarchi que vous avez voler aux peuples, les routes ,l’hôpital tout Sètif car il a été bâti par des colons !!!alors la bêtise est bien partagée, la Statue c’est le symbole de la pureté de l’amour qui ont malheureusement disparu de vos coeur chérs frères et soeurs staifis

Réponse de abaslesniffarddeladerniereheure :

Pauvre idiot tu as compris ghir anta ,la pureté et l’amour à disparu de vos coeurs à tel point que vous êtes prêt a vous en prendre à des oeuvres artistiques

Réponse de Faycal Ben Hocine :

Je ne to repond pas d’idiot pauvre -Nassou- car tu a juge toi meme rien d’autre... 1erement, l’amour n’est n’a ete jamais associe avec la nudite pauvre ignorant !! Vas lire (si tu est capable bien sure) les grand oeuvre international pour voir ca.... 2ement, si tu vois que l’amour = nidite donc vous devrais ensigner tes enfant, tes parent l’amour pres de cette ain fouara.... Si vous pouver faire cas donc RUJLAH des Setifien (Amazigh et Arab) est abscente dans ton character et je vous invite a nous quitte cher vos colonialst pour vivre avec que ce genre d’amour....les details sont pour vous a imaginer. A propos des construction colonial, ces aussi malheureux de voir qu’en lieu que vous travailler et construire quelque choise (vous meme) vous etre entraint d’etre fier de ce que vos colonial qui ont masacraient votre paye pendant 132ans !!! C’est tres simple de voir ces choses mais qu’est ce qu’on peut fair pour convaincre une person qui fier de ces colonial qui ont lui a detruit son -RUJLAH- (...)

Réponse de HYPOCRATE :

depuis ma naissance a setif en 1954, ain fouara est synonyme de SETIF,ici en FRANCE est dans toute l’EUROPE, c’est un embellissement et un symbole pour SETIF, elle est la mémoire et le patrimoine de SETIF, nous immigrés nous nous faisons un plaisir de ramener sa petite statue, que nous exposons chez nous ou que nous offrant a nos amis, que tous ces gens pleins de haine et d’amértunes, parce qu’ils ont raté leur vie, qui veullent la détruire ou l’habillé en hidjabe,ailles emigré chez les wahabites, ce ne sont pas des VRAIS SETIFIENS, de tout temps SETIF a appartenus a la culture : le tunnel et le mausolé de DARJ BENOU HAMEME, RINA, qui a été détruite, les murs romains de la caserne pillés par des ignorants pour construire des gourbis, non moi qui est un vrai SETIFIENS dans mes racines depuis plus de 3 siécles , je dis : VIVE LE PATRIMOINE, VIVE LA CULTURE,VIVE L’INTELLIGENCE, VIVE LA TOLERANCE, NOTRE ETAT D’ESPRIT DE VRAIS (...)
Abdelaziz :
Je nai pas aimé la comparaison que vous faites entre Henné et autre salissures.Si vous n’avez aucune conviction, respecter ce des autres.
zerrargui :
En réponse à monsieur Ben Hocine.je me permet de vous faire remarquer que notre fontaine à toujours été un symbole pour les Sétifiens depuis Presque un siécle et que cela contunie de nos jours que vous le vouliez ou non !!!!!!!!! Alors ne touchez pas à notre symbole qui représente la beauté et la joie de vivre à travers une femme et non l’ignorance.A bon entendeur salut
HIHIHI :
UN SADIQUE POURRA MEME FONTASMER SUR DE LA PIERRE . ALORS SOYER HUMAIN ET NON ANIMAL MESSIEURS LES conSERVATEURS DU NIF . AUSSI SETIFIEN COMME JE LE SUIS , AIN FOUARA ME MANQUE ENORMEMENT SI JE NE LA VOIS PAS AU MOIN 2 FOIS PAR SEMAINE . UN ARRIVISTE MEME DE 28 KM DE SETIF , CA LUI FAIT DE L’EAU L’EAU S’IL ADMIRE NOTRE BELLE FOUARA . VIVE L’ALGERIE ET SETIF .......
omaraix19 :
Un chef-d’ ?uvre de la sculpture monumentale représentant une femme dénudée !...érigé à quelques mètres de la mosquée El Atik !... S.V.P, protegez et couverez ce chef-d’ ?uvre en le couvrant de voile islamique,comme une perle, afin qu’en puissent boire de l’eau sans commettre de péché, surtout, en allant faire la prière à la mosquée d’el atiq ! BarakALLAHOU-fikom et bon courage.
STAIFI :
celui qui defend ain el foura (le statut) EHASBOU RABI YAOUM EL KIAMA ET PEUT ETRE FI EDDENIA. AHECHMOU YA LI ANDKOUM ASL. POUR LES AUTRES C’EST NORMAL.
salim :
bonjour monsieurs soyé résenable en vie dan un payé musulement moi je demande pas de détrouire la fontaine mai juste de caché les endroit intime ou les peindre jest de respet poure les femme sitifienne et ala fin je peu pas imaginé sitif son ain al fouara et ja joute lislame et tolérant et valable poure tout les endroit et tout les temp
zerrargui :
Je réponds à messieurs Salim et Staifi ?????? Ouvrez les Yeux et regardez le monde en grand car nous sommes au XXIeme siécle.Regardez ce que font nos amis égytiens de leur oeuvres.A méditer. A+

Réponse :

tu sais le 21 ème siècle c’est plus mauvais qu’avant. l’apogée de l’Algérie c’est 12-19(1830) sièle et après c’est le déclin. nous sommes encore vers la decroissance.
salim :
je repond a monsieur zerragoui en vie dans le21eme et alors et sa ne justifié pas qui nous somme je suis desolé monsieur mais nous vivons dans un paye musulement si oné a cette stuation ces acause de nos actes monsieur je suis pas extrémiste mai je demende juste de caché les parti intime de ain fouara monsieur un jour ma petite fille elle ma posséune question elle ma dit (papa pourquoi elle est nu) et jai pas trouvé une reponse monsieur poure eduqué nos enfants il faut montr lexemple et ala fin je répétté je suis pas contre les statu mais soi dans les musé ou mastourine
Commentaire n°4042 :
IDIOT VA , N’OUBLIE PAS SI AIN FOUARA ETERNUE , TOUTE LE VILLE 28 BORNES SERA INNONDER . DIEU PROTEGE , CET IMBI
Commentaire n°4043 :
ARRIVISTE !!! RESTEZ CHEZ VOUS SI AIN FOUARA VOUS DERANGE .

Réponse de L’algerien :

ce soir j’ai envie d’ecrire et de sortir ceque j’ai au fond de moi,car je me sent etranger chez moi en algerie en lisant cet article de ce monsieur qui dit arriviste restez chez vous.je me suis senti comme je suis en france et monsieur lepen me dit etranger reste chez toi.je vous conseille monsieur d’aller au cimetiere des martyrs a setif et dite ala pluspart qui ne sont pas soit disant des sETIFIENS AVEC S MINISCULE COMME VOUS MONSIEUR DE RENTRER CHEZ EUX

Réponse de siratte :

monsieur dacord je vé reste chez moi .moi je peu pas passé avec ma mére et ma soeur et ma grand méré et ma tente et ma fille devant sanam je pense que chez vous vous se baladé apoile olala mais jai oublié vous ete civilisé mai apoile pauvre incapable montalle de quelle droit vous parlé au nom de stifien .....?
MOUYET CID :
l’embleme de setif et des setifiens c’est le koffre ala rabi qu’on enttend tous les jours ,l’embleme de setif c’est le souk de la cite andreoli (elmezbella) je pense et je suis convaincu que tous qui sont du coté de cet ecrit font partie des gents qui veulent faire un nom a setif.je pose une question a toi l’ecrivain de cette article et aux gents qui on la meme pensee que toi pouver vous approcher cette maudite statue avec un de vos parents. de toute façon l’emplacement de cette maudite pierre en 1898 en ALGERIE et precisement a SETIF c’est pas pour tes beaux yeux, tout simplement pour que tu ne respire pas musulmant fikou ya ghafline .

Réponse de zerrargui :

Mr Mouyet etre musulman,c’est aussi aimer l’art sous toute ces formes.Allez voir en andalousie le travail bien fait par nos ancétres.(Grenade,Seville,Cordoue etc...).Alors,ami il est grand temps de reconcillier l’intelligence avec l’art,n’en déplaise à queques -obscurs-qui,à leur niveau seraient bien inspirés de pratiquer -l’ouverture d’esprit- A+

Réponse de siratte :

je suis désolé monsieur les arabe de lindalousie ils sont pas laissé des statu apoile mai ils sont laissé des trésores artistique et un patrémoine quis représente notre réligion ISLAM alors il faut pas dire ninporte quoi mon petit
zerrargui :
Malgré certains commentaires tabous sur ain-fouara.Ignorance quand tu nous tiens !!!!!!!!!!!!Si elle dérange quelques Sétifiens.on est pas obligé de boire son eau et la regarder en face,mais respecter l’oeuvre et son auteur.Du respect,du respect,du respect........ Moliére disait : Le mépris est une pilule qu’on peut avaler mais qu’on ne peut macher.A MEDITER. A+ Camarades.
farouk :
AIN EL FOUARA C’EST PAS ZEMZEM maic’est l’histoire de setif et les vrais ouled bled de el hassi a ledjennane
lazrag melloul :
Ce que je vous propose : 1. Coudre un baignoir staïfi aux mensurations de cette chère Aïn Fouara : elle sera définitivement mastoura ou belek y djiou khataba... 2. La faire comparaître au plus vite pour exhibitionnisme agravé auprès de la cour la plus proche ou nethanaou oukoul men el gorha
L’algerien :
tres cher benyelles:moi qui suis né dans un douar et je suis fier dans la wilaya de setif,j’ai bu de l’eau a ain fouara quand j’etais au lycee dans les annees 70 et je ne suis jammais revenu boire son eau jusqu’a present.en plus vous dites que la population a ete endeuillee en 1994 par l’attentat qui a touche une statue,et n’a pas ete endeuillee par les milliers d’algeriens et d’algeriennes massacrees par le terrorisme aveugle.enfin cher benyelles si vous savez qu’1million et demi de martyrs ont prient les armes au nom:ALLAHOU AKBAR.
siratte :
franchement si ninporte quoi ilya autr choese tres inporten a publié et sa monpeche pas de donné mon avis sur se sejét poure moi ain fouara cest la vetrine de setif et de la algerie et du payé arab vetrine de la défette et de lahonte .et pas comme il dis certin la clture et de la civilation de quelle clture vos parlé oné un peuple malade quila pas su conservi lhiritage de nos ensétre (ladinité.lhonneur.unité.....ect)en bref ain fouara sa me rapelle kourayche je vous rapelle que je suis pas extrimiste et que jesuis sitifienne gouh...

Réponse de zerrargui :

Mr ;Siratte puisque vous avez perdu votre honneur,dignité etc...Alors retrousser vos manches et au boulot.Kennedy disait : N’attendez pas ce que votre pays peut faire pour vous,mais ce que vous pouvez faire pour lui.A ciao.

Réponse de sirrat :

comencé de faire la deferance entre lart et la vulgarité que vous défondu il sera un bonne debut de bollot

Réponse de HYPOCRATE :

de quoi parle t’on ? depuis ma naissance a setif en 1954,et celle de mes ancetres paternelles et maternelles tous nés et néés a SETIF depuis plus de 3 siecles, ain fouara est le symbole de SETIF, elle fait parti de nous les ouleds lebleds les vrais de vrais elle est synonyme de culture, d’histoire, de patrimoine , de tolérance, et sa mémoire si elle pouvait parlé en a plus que les archives de la wilaya. NE laissant pas une bande d’ignorant inculque, venus de je ne sais quel douars nous dictéé leur intégrisme. TOUS SETIFIENS doit savoir qu’il existe bien avant ain fouara, dpuis les romains des vestiges qui font le patimoine de la ville, tel que le tunnel et le mausolé de DARJ BENOU HAMEME ; RINA qui se trouvait a maebouda( d’ailleur la racine du mot maebouda vient de rina) qui a été demoli par quelque ignar a l’indépendance. l’autre veut la démolir,untel veut lui mettre le hidjab,l’autre parle de honte, l’autre parle d’islam, l’ignorance d’un peuple vous raméne a l’age de pierre , se sont des gens (...)
staifia67 :
Je voulais juste vous dire que j’ai bu cet eau et j’y retourne chaque année. mais celui qui n’est pas sétifien ne peut comprendre. Bien sur que nous avons été endeuillé par des millions de gens qui sont mort cet l’algérie mais ojourd’hui sincérement qui est pret a donné sa vie pour la protégé ojourd’hui... personne. Vous préférer fuir ailleur pour un monde meilleur mais celui qui na rien fait de sa vie en algérie ne peut rien faire ailleurs. ET encore une dernière chose on vous demande pas d’aimer ain fouara mais seulement de respecter ce qu’elle était et ce qu’elle deviendra. Je trouve sa formidable que le tabou de la nudité n’a pas faibli l’admiration de ain fouara et quand des gens imature l’ont détruit oui nous avons été triste que une partie de l’meblème de sétif fu détruite mais hamdoualai dé gens intélligent l’ont (...)
ziton :
Ce sujet a suscité le plus de commentaires, cela prouve à quel point Ain el fouara interesse les Sétifiens. ce qui explique par ailleurs sa symbolique à travers les générations. LA statue, majestuesement assise sur une fontaine historique, est un emblème pour toute la région de Sétif, pas uniquement pour celui qui est né à la pinede, boumarché, les cheminots...N’est ce pas hypocrate ? le jour ou elle a été dénamitée, vers 4 heures du matin, j’étais parmi les premiers a etre sur les lieux ( vers 5 heures) en me rendant à alger, j’ai fait escale pour prendre un café et remplir une bouteille d’eau. (je ne suis pas venu d’un douar mais de la ville de Sétif). j’ai observé, triste et abattu, les débris qui jonchent le sol. cétait un moment trés douloureux. Ceux qui ont fait ça, ont agi, non pas parceque c’est une statue (haram), mais ils voulaient autre chose, toucher la sensibilité de chaque sétifien, casser leur symbole, pour les obliger à commettre des actes de représailles vers l’état et la république. le (...)
A.A. :
Bismi Allah wa salat wa salem ala rassouli Allah, Essalamou ala man itaba’al houda. Comment peut-on écrire des insanités pareilles en se disant journaliste ? Comment un esprit soit- disant éclairé peut-il manquer autant de respect envers ses semblables en daignant affirmer que la destruction d’une statue a endeuillé toute une population et l’a plongé dans la peine et le chagrin ? Algérie, certains de tes enfants sont-ils aussi stupides pour écrire ces âneries, ou peut-être ont-ils atteint un tel degré d’intelligence que le commun des mortels ne saurait comprendre, ou peut-être sont-ils si habiles et sournois qu’ils usent et abusent de machiavéliques machinations pour détourner l’Algérien, le VRAI, d’adorer son Seigneur et Maître ? Endeuillé par la perte d’une statue, une pierre, une idole digne des plus vils mécréants...le summum du ridicule est assurément atteint. « et tu verras les gens ivres, mais en réalité ils ne sont pas ivres mais le châtiment de Dieu est terrible » Sourate al Hadj verset 2. Qui (...)
un adorateur :
à AA.Reconnaissez que Setif n’est pas Setif sans son embleme ou son fetiche qui est Ain Fouara.On lisant les premiers mots on a vite fait de comprendre votre orientation d’islamo concervateur et pourtant oui,tous les Setifiens et par-dela tous les algeriens ont pleuré le symbole qu’est Ain-fouara.Voyez vous ,nous ,nous avons le respect pour la femme meme en pierre,et vous qu’en faites vous de la vraie,dans votre phylosophie ou dans votre nouvelle religion,elle est moins que rien.Entre moins que rien et notre adoration je choisi mon adoration et je rejette vos actions criminelles contre la femme et contre tous ce qui ne vous sied pas ,fut -il un idée.La demonstration a étté faite le jour de sa blessure car en s’attaquant à ce symbole ,vous avez blessé toute une population .C’est ça aussi notre tolerance qui cotoit la grande mosquée depuis un siecle et cela n’a choqué outre mesure que des ignobles intolerants comme (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus