Accueil > Evénements > Monde >

Spéculations sur la crise des banlieues françaises

jeudi 2 août 2007, écrit par : A. Chabane, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Selon la livraison de juillet d’une influente lettre confidentielle bavaroise, DeutschlandBrief, les émeutes qui ont secoué les banlieues des grandes villes françaises, en novembre 2005, ont été orchestrées en sous-main par les services secrets israéliens. DeutschlandBrief affirme même que des téléphones cryptés auraient été distribués aux meneurs des émeutiers, afin de les soustraire à toute éventuelle interception des Renseignements généraux.

Pour rappel,le 3 novembre 2005, une émeute avait éclaté à Clichy-sous-Bois, au lendemain de la mort de deux adolescents, poursuivis par des policiers plutôt hargneux, et d’un attentat à la grenade lacrymgène contre une mosquée, durant la prière du Ramadhan. Les troubles qui avaient gagné le département, puis tout le pays durant 3 semaines, avaient conduit le président Jacques Chirac à décréter l’état d’urgence. Diverses sources, y compris policières, avaient déjà mentionné le caractère provocateur de ceux qui avaient déclenché les principaux incidents, munis de cocktails Molotov et de bidons d’essence. Mais en désignant le Mossad comme l’instigateur de ces émeutes, DeutschlandBrief assume l’inquiétude du Service fédéral de renseignement, le BND, et des milieux financiers et politiques allemands dont il reflète généralement les analyses. Que les émeutes aient personnellement visé le président Chirac reste discutable, qu’elles aient largement bénéficié au candidat Sarkozy dont le discours musclé déclenchait la sympathie et l’adhésion de la frange large des électeurs indécis mais intéressés par la promesse d’une meilleure sécurité, il n’y a pas là le moindre doute. Aujourd’hui, Sarkozy est président de la République et Jacques Chirac est convoqué par la justice en qualité de témoin dans les affaires des emplois fictifs de la mairie de Paris.

Les nominations décidées par le nouvel hôte de l’Elysée au sein des services de renseignements semblent avoir suscité l’émoi outre-Rhin mais il n’y a pas que cela pour expliquer les projections de DeutschlandBrief dont l’intérêt va, on s’en doute aisément, bien au-delà des problèmes vécus par les banlieues françaises.

A. Chabane, La Tribune


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°4817 :
C’etait bien evidement la preparation des elections de Zarkozy afin de recuperer les voix de l’extremme droite ; le carchere de zarko a bien fonctioné , Et les arabes de france mis dans cette aventure sont comme toujours des misérables etres betes ; ; ;

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus