Accueil > Santé >

Une commission d’enquête ministérielle à l’hôpital de Sétif

mardi 16 octobre 2007, écrit par : F. Senousaoui, Liberte, mis en ligne par : Nabil Foudi

Aujourd’hui, les parents de Mohamed Chérif refusent d’accepter la mort de leur enfant, d’autant que le jour de son admission, les médecins les avaient rassurés sur son état de santé. “Les médecins nous ont dit que Chérif ne risquait plus la mort, car la plaie était superficielle et qu’il pouvait quitter l’hôpital le jour même”, lance la mère en larmes.

Le décès du jeune B. Mohamed Chérif des suites d’une hémorragie interne, survenu durant son hospitalisation au CHU Saâdane-Abdenour de Sétif, a provoqué l’indignation et la colère de sa famille qui a, selon des sources sûres, déposé plainte auprès des services concernés à l’encontre du CHU “accusé de négligence et non assistance à personne en danger”.

Au même moment, une commission d’enquête ministérielle a été dépêchée au niveau du service des urgences chirurgicales, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire. Une affaire qui remonte au 3 octobre dernier, lorsque la victime, un jeune homme de 25 ans a été admis aux urgences de l’hôpital Saâdane-Abdenour de Sétif suite à une agression à l’arme blanche. Il décédera dix heures après son admission des suites d’une hémorragie interne.
Selon les propos du père de la victime, la mort de son fils unique est due à la négligence du chirurgien.
“Le chirurgien n’a pas procédé à un examen pour déterminer la profondeur de la blessure. Il s’est contenté d’un examen radiologique avant de demander aux paramédicaux de suturer la plaie. Pourtant, la blessure exigeait, au moins, une échographie, ce que le médecin n’a pas fait, et c’est ce qui provoqué la mort de mon fils”, nous a affirmé le père de Chérif.

Son avis sera conforté par les déclarations d’un médecin proche de la famille qui nous a affirmé que “les examens hémodynamiques et l’état de conscience de la victime peuvent être qualifiés de symptômes d’une hémorragie interne”. Aujourd’hui, les parents de Mohamed Chérif refusent d’accepter la mort de leur enfant, d’autant que le jour de son admission, les médecins les avaient rassurés sur son état de santé. “Les médecins nous ont dit que Chérif ne risquait plus la mort, car la plaie était superficielle et qu’il pouvait quitter l’hôpital le jour même”, lance la mère en larmes. Rappelons que la direction de la santé de la wilaya de Sétif a, aussitôt, ordonné une enquête interne pour déterminer les causes et les circonstances de cette mort tragique.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
babour :
oui je confirme de par mon experience vecue durant l ete 2005/2006 jetais en vacance a setif et j ai eu ma mere agee de 83 ans apres qu elle avait manger une peche un peu trot froide a attraper froid (aux poummons)je l ais conduit au c.h.u de setif elle a ete osculter par un medecin des services d urgence dont je n ais pas le nom mais ce dernier avait le bras droit infirme d une grande taille et d un tient bien basaner ce dernier ordonat quand lui retire l eau qui se trouvee aux poummons dapres lui et selon son diagnstique mais je vous assure que ce sois-disons medecins pendant sa consultation ete plutot a draguer une consoeur medecin comme lui que de socuper de sa paciente en soufrance devant lui heureusement son confrere des services phtysiologies etait plus concentrer sur ce qu il faisait que lui (et que je remerci infiniment)le probleme ete resolu avec quelques comprimes ma conclusion est LA CONSIENCE PROFESSIONNEL EST DE MISE MESSIEURS LES INTELECTUELLES DE CHEZ (...)
mouss d or du 77 :
nous savons tous pour ma connaissance qu a l hopital de setif vous n etes bien soigne que si vous avez du piston alors petit gens de setif soyez unis et manifester en denoncant ce qui ce passe et si ca ne change pas recomencer a ce que ca prenne de l ampleur et les responsable leur maniere de faire car tout le monde y est concerner sauf les riche
salim :
ina lilah oua ina lilah rajioun.adhama lahou adjra la famille de mohamed chérif rahimahou elah.ça ne m’étonne pas de lire ce qui est arrivé à ce pauvre jeune homme qui été à la fleur de l’age .Jai eu l’occasion d’aller à l’hopital de sétif pour visiter un proche malade ou pour autre chose... et je peux vous dire qu’il y’a eu plein de gens qui sont morts et qui mouront suite à la négligence du personnel soit dis en soignant de l’hopital.Si les mentalités, l’organisation et la fermeté ne changent pas et reste telles qu’elles sont ,je peux vous dire que de telles tragédies auront toujours lieu à cette hopital et ces annexes telque la maternité par exemple .Les tragedies qui ont lieu à ces endroits ne sont pas connues du fait qu’on est musulmans et on accepte le sort qui arrive ou est arrivé à nos proches et qu’on laisse des pseudo chirurgien et autres médecins sans humanisme et sans scrupule travaillaient encore dans nos hopitaux .Je pense qu’il faut démasqué ce genre de pratique et faire le deuil ensuite pour (...)
salah :
Les hopitaux en algerie et leurs personels ne sont rien d autres que des tueures.Le problem qui se pose en algerie est que person n est responsable dans les cas de deces.La solution est de responsabiliser les medecins soigneur c est a dire (les sanctiones ex : retrait de la legitimite d exercer la fonction de medecin)ect...
bent stif( de ce qu’il reste) :
continué a vous battre,surtout ne baissé pas les bras, l’hopital de setif est devenu une vrai boucherie,certain medecins n’ont jamais eux de conscience professionnelle ce qui les interesse c’est remplir leur poches et aller les vider a l’etranger. enfin je vous souhaite bien du courage,et que votre fils rabi ya rahmou wi ouassa allih.
Commentaire n°6260 :
ALLAH YARHAM MOHAMED CHERIFF ET COURAGE POUR SA FAMILLE , AUSSI FAUT DIRE QUE BEAUCOUPS LES D’ALGERIENS LAISSENT LEURS DROITS PAR MECONNAISSANCES DE PROCEDURES ET L’ANARCHIE ADMINISTRATIVE . QUE LES GENS SE REVEILLERONT UN JOURS ...
justice :
j’espere qu,on ne parlera plus de mektoub et kadarha rabi.il faut aller au fond des choses et trouver la ou les causes exactes de la mort de ce jeune et punir le ou les coupables.
omar :
ce patient normalement il doit etre gardé en observation au moins 48h avec des examens radiologique (echographie si non scanner avec injection)avec surveillance hemodynamique et controle de numeration sanguine et une crase sanguine(au moins une hemoglobinemie) chaque 03h si non en fonction de sa tension arteriel et de son pouls et des signe de choc peripherique.je pense que le chirurgien etait déborde ce jour et est passé à coté d’une vraie urgence (parfois le surmenage et la fatigue peux influencer les décisions médicales ;en plus le manque des moyens laissent les médecins de prendre décisions archaiques et non précise se basant seulement sur des hypotheses non confirmé .donc je juge pas la compétence de ce chirurgien.mais les responsables des structures hospitalieres et le ministere de la sante doivent equipée nos hopitaux et leurs urgences avec des moyens moderneet facilite la tache de ces praticiens.je pense que tt le monde doit rendre compte a partir du 1er responsable de ce secteur (...)
nacer :
combien d’hospitalises sont morts par negligence et dans l’ndifference totale.nous n’avons plus a faire a des medecin avec tout le sens noble que comporte ce terme ;mais a des machines sans sentiment.pire encore l’hopital est devenu une source de richesse pour des medecins vereux.le silence de l’administration est des plus condanable.c un crime contre le peuple.dans beaucoup de situations elle s’est erigee en defenseur de crimnels.l’exemple du chef de service de chirurgie de ANNABA est des plus eloquents.le cas de la mort de cet agronome au niveau du service de chirurgie du CHU de setif il y a 2 ou 3 ans en est un autre.cette enieme affaire changera t-elle quelque chose dans cette structure pourrie et qui n’a de nom que le mot.LE JUGEMENT DERNIER VOUS ATTEND (...)
titan :
ce nestpas la premiere negligence au niveau du service de chirurgie de setif quand on a1 medecin chef qui ne sait meme pas encadre son service combien de gens sont deja mort la bas ce meme medecin a ete este enjustice pour non assistance a une personne en danger il ya quelques annees,limpunite a toujour reigneè.il est temps que les autorites concernees reagissent
mamou :
Je pense quela source du probleme est la formation des memdecins en algerie. peu de deontologie etudiée en algerie ; ça serai le temps de prendre conscience de que le patient n’est pas un objet et sa prise en charge devrait etre globale.
HTM :
Bla bla bla... Et le voyou qui a poignardé le pauvre Chérif ? Personne n’en parle ?
belamri de paris :
bla bla bla comme tu dis ,en un mot les medecins en algerie ne sont desormais depuis bien une decenie passée que des techniciens de la santé,docteur ,docteur, docteur le lendemain de sa licence il se vente de docteur mais bon sang savez-vous ce que c docteur ?on peu etre docteur en science politique,comme on peut l’etre en architecture.arreter de vous apeler docteur qui d’entre vous a un doctorat en medecine ?bande de vantards.
little big man :
à lire vos commentaire j’ai envie de vomir, vous êtes qui vous pour juger tel ou tel ? les hopitaux les infirmiers, les docteurs qui sont pas comme ceux de Paris............SIC. allez vous faire...............!!!!! c’est une affaire introduite en justice et des deux choses l’une soit que vous croyez en une justice libre dans ce bled, et laissez la justice suivre son cours, soit que vous pensez que la justice est aussi pourrie comme les hopitaux comme l’administration, comme la wilaya comme la poste, comme le marché couvert............... et dans ce cas fermez vos gueules car vous êtes un peuple qui ne réagit pas mais qui parle trop.
omar :
cher ami little big man , les gens ont droit de s’exprimer et de dire ce qu’ils pensent de leurs malaises et de leurs maux qui ravagent leurs quotidiens ; aussi de donner des solutions possibles.n’essayer pas de mépriser les avis des autres.vous n’avez aucun de droit de dire ca.reagir avec quoi ?.la violence et insultes sont pas des solutions ni a court ni a long terme. c’est a travers nos ecris qu’on rappelle a ces gens negligeant qu’il y’a un peuple qui les controlent et qui est au courant de tte leurs betises .en plus avertir aussi les responsables qui sont loin des préocupations des citoyens ; que le peuple attend d’eux des mesures et des actions afin d’ameliorer leurs quotidiens sinon ils seront les 1er responsable de tous ce qui se passent dans leurs secteurs. cher compatriote ne soit pas mechant et meprisant envers vos tout le monde , on est obliger de s’ecouter et d’analyser tout les points mm si les avis se different, ils sont toujours les bienvenus , je dis toujours c’est une (...)
little big man :
cher Ami Omar, à aucun moment je n’ai éprouvé du mépris envers les gens de ce pauvre pays, tout simplement parceque on est tous dans la même situation et ce qui est arrivé à Mohamed Chérif rabi yarahmou, hélas peut arriver à quiconque d’entre nous. le problème en Algérie c’est que les réactions sont anarchiques, des jugement de valeurs sont portés à raison ou à tort, les gens adoptent souvent le langage de la victime, alors qu’on est tous coupable !!! la cerise sur le gateau c’est que les protestations meurent le lendemain du commentaire. Message :.....les intéllectuels qui se doivent d’être des défenseurs hônnetes des intérêts du peuple ne sont pas organisés mon ami Omar. à bon entendeur justemoimeme@hotmail.com
Commentaire n°6522 :
vous recidivez chez little big man sur une autre page avec la meme formulation,je rejoint Mr Omar et revoici mon commentaire sur precisement l’autre page.Vous pourez peut etre nous enseigner sans nous insulter,c’est ci facile.mon texte ci après.j’aurais souhaité que l’esprit et la tolerance delittle big man soient à la mesure de sa description. petit grand homme,mais à lire son commentaire,je crois qu’il est petit petit car ou qu’on le rencontre ,il ne fait que braser du vent.Si d’aventure,l’envie de vomir vous vient,sachez little man que vous ne trouverez nulle part ou vous vous soulagerez,pas plus à l’hopital ou il faudrait attendre patiemment votre tour.Vous n’aurez pas cette patience car vous avez l’habitude de vomir sur tout le monde et n’importe ou sur ces pages.Alors soyez comme ce legendaire little big man et offrez nos vos solutions.Pour le peuple, sachez que le peuple algerien est un volcan qui dort tant que ses entrailles n’ont pas enregistrées un niveau de pression qui ne lui sied (...)
nacer :
je crois que little big man n’a pas encore vecu de mesaventure au niveau de cet hopital ou celui de mere -enfant.je ne le vous souhaite pas.par contre j’ai assiste a l’evacuation d’un medecin resident a la suite d’un accident et je suis reste choque du comportement de ses collegues.savez vous que pour faire une radio c le pere qui le deplacait ?SAVAIT vous que pour un avis de specialite en orl il a fallu le transporter A LA CLINIQUE (ex cnasat) par taxi a 2h du matin alors que l’ambulance de l’hopital etait sur place ?tenez vous bien cher l.b .m que ce resident assurait les gardes dans ces memes services des urgences.ignorez vous qu il n’y a pas de prise en charge comme il se fait dans les hopitaux d’ailleurs.ignorez que c les parents qui doivent tt faire pour les analyses ,radiographie .ignorez vous qu’il faut que vous rameniez certains produits medicaux- qui devraient exister dans ces structures-pour etre soigne ?nous ne pouvons que denoncer ces comportements negatifs et ne devrons cesser (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus