Accueil > Culture >

L’organisateur du festival du film amazigh, Mr ASSAD, à Sétif Info

« On a jamais vu un public pareil »
samedi 12 janvier 2008, écrit par : Zohra Belkheir, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Pourquoi pas faire des films d’horreurs en amazigh ? C’est ce que veulent les organisateurs et les participants du festival du films amazigh pour introduire et garder cette culture dans les têtes des assistants à la 8éme édition du festival du film amazigh organisé à Sétif du 9 au 13 janvier 2008.

Et en cette occasion, l’organisateur du festival du film amazigh Mr Hachemi ASSAD à consacrer à Sétif Info un peu de son temps pour nous parler du festival à Sétif.

Sétif Info : Bonjour, Mr Assad, tout d’abord, je voudrai que vous me parliez un peu du programme de cette 8 éme édition ?

Mr. Assaad : Bonjour à vous, et je vous remercie infiniment d’être présent à nos cotés. Je peux vous dire que le festival s’étend sur 5 jours, et met à son affiche 21 films amazigh dans de différents dialecte : kabyle, chaoui, tamachaqt, tacheliht et tarifit, et aussi des ateliers pour l’intégration des jeunes dans différents domaines cinématographiques et critiques, encadrés par des Suisses à qui nous faisons honneur cette année en présentant certain de leurs films récents, en plus de sa, la nouveauté du festival c’est 98 minutes de cours métrage marocains, et une collocation autour de l’imaginaire, et l’histoire de la ville de Sétif. A la fin de ses activités un olivier d’or sera remis au meilleur long métrage, court métrage, et meilleur interprétation féminine et masculine.

Sétif Info : Pourquoi avez-vous choisi la ville de Sétif ?

Mr. Assaad : La wilaya de Setif est une des différentes villes ou notre destin a décidé de nous emmener, malgré le manque des salles de projection, nous avons fait beaucoup d’effort pour faire en sorte que tous les films soient projetés mais ce petit problème ne nous fera pas oublier que Sétif est une zone de contact,c’est une ville hospitalière, on y trouve des salles d’exposition, des salles de conférences, en plus de l’infrastructure hôtelière, et surtout les équipements nécessaires pour la projection, sans oublier la contribution et les facilitations de la part du premier responsable de la wilaya et de ses collaborateurs.

Sétif Info : Que pensez-vous du public Sétifien ?

Mr. Assaad : Pour être franc avec vous, on a jamais vu un public pareil, au début on voulais pas frustré les Setifiens mais on a été choqué car ils nous ont suivi du premier jour lors du défilé jusqu’à maintenant, et sa c’est bien sur grâce au travail de l’information de la part de la radio et aussi de Sétif Info que nous remercions infiniment.

Sétif Info : Alors vous considérez le festival de cette année réussi ?

Mr. Assaad : Pour moi la réussite du festival se tient en 2 points : D’abord, la présence des invités. Nous avons eu l’honneur d’accueillir cette année une délégation suissesse et une autre marocaine. Et, des films intéressant et le festival 2008 a pu projetés plusieurs films Suisse, Belge et Irlandais produit en 2007.

Sétif info : Qu’espérez-vous pour la suite ?

Mr. Assaad : On espère seulement un classification pour un autre festival et aussi que le cinéma algérien revient, et le cinéma amazigh vie et survie.

Sétif Info : Un dernier mot pour Sétif Info

Mr. Assaad : Merci et un grand bravo à vous, vous faites des choses bien alors, continuer !

Documents joints
(FLV - 1 octets)

Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
SH PARIS :
POURQUOI PAS DES FILMS EN ARBAE DIALECTIQUE ALGERIEN ; NE VISEZ PAS LOIN . CAR LA CIBLE EST VOTRE COEUR MESSIEURS LES ORGANISATEURS ;

Réponse :

Ah vous voyez. Tamazight montre le chemin. Des voix s’elevent pour demander des film en arabe algerien, Notre Arabe ! Et bien vivement des films en algerien. La langue des algeriens c’est justement l’algerien(arabe algerien, ’tamazight’) Redevenons nous meme, forcons l’etat a ressembler a son peuple, forcons l’etat a ressembler a l’algerie, aux algeriens. Boudiaf a montre le chemin. Tanemirt

Réponse :

MOI algerien je ne veux pas que mes enfants reculerpnt dans ce monde de concurence à la science et l’universalité . le tamazight rest bien un dialecte national et non une langue , car une langue doit opercé techniquement les secrets de la vie , mais pas nous enterrer encoer vivants avec votre imposition indirect de ce neo-fleau .

Réponse de ouragan17 :

l algerie de demain vous demandera des comptes ,vous demandera des proces verbaux ,qu allez vous à rendre que diriez vous vous le saviez pas ou vous avez fait semblant de l ignorer comme c est de coutume chez vous vous qui renier l assel .l algerie berbere de demain approche vous pensez qu on vous laissera ruiner ce pays ,tuer ce peuple ,et le deraciner non ne vous inquiétez pas des gens par millions travaillent dans ce sens pour trouver des issues .comme vous dites en arabe ta3oudou almiyahou ila madjariha .la palsetine finira par retrouver sa liberté et sa souveaineté ,alors l algerie et de même finira aussi par vous ecarter mais la difference c est que ceux qui ont les mains tachées de sang seront punis severement c’est ça l algerie de tamazgha on a toujours refusé la hogra,la fatna,la manipulation,les tueries ,la prostitution,.. maicha ta3 edel .nous c’est la harma,la dignité,la liberté,les vraies valeurs morales...etc ce jour la ne dites pas ya rabi qu avons nous fait parceque vous avez (...)

Réponse de salam alaykom, :

Je suis fier de voire un kabyle aime autant sa religion , car la plupart de ceux qui commentent ici ne pensent pas comme vous(je m’excuse auprés des autres).Comme je le dis toujours nous sommes tous Algeriens donc pourquoi toujours ce probleme de sectarisme et là, je parle des deux cotés Kabyles et Arabes on commence à en avoir marre ,il faut étre tolérant et s’accépter mutuellement ,autrement nous irons tout droit à la perdition,si ce n’est déja fait.
setif45 :
Pourquoi pas des films d’horreur en amazigh ? Tiens, la rogolade ! l’horreur est vécue au quotidien par toute la population, alors un film pourquoi, puisque le cinéma est quotidien. par ailleurs, un film amazigh, ça sert à quoi réellement ? tant d’efforts et de moyens aurait pû être consenti pour le film d’expression arabe, une langue universelle, nationale et officielle car l’amazigh reste un dialecte régional

Réponse de Nassim Sétifien :

Une langue est un patrimoine de l’humanité qu’il faut enrichir et développer. Il n’y a pas de langues supérieurs et d’autres inférieures. Tamazight a besoin d’etre réhabilité, c’est la plus vieille langue d’Afrique du Nord.Elle est encore vivante et elle vivra l’éternité.
TAHAR DE MAOKLANE :
FAISONS UN FILM EN TAMAZIG ET ENSUITE ON LE DOUBLE EN ARABE ALGERIEN COMME CELA TOUT LE MONDE SERA CONTENT SE SERA TOUJOURS PLUS INTERESSANT QUE LES NAVETS EGYPTIENS AUQUELS PERSONNE NE COMPREND RIEN . ...SI ON N Y PREND PAS GARDE C EST L ARABE ALGERIEN EN QUI SERA BIENTOT UN DIALECTE REGIONAL ; JE NE SUIS NI EGYPTIEN NI LIBANAIS NI SAOUDIEN ? LA LIGUE ARABE JE M’EN TAMPONNE ET LEUR LANGUE EGALEMENT JE SOUHAITE LA REABILITATION DE LA LANGUE DE MON PAYS : L ARABE ALGERIEN !!
bouadjadjan :
c’etait tres interessant et enrechissant surtout lorsquon’a eu l’honneur la presence de mr ali haroune mais il nous a laisse sur notre faim ,esperons qu’il y’aurait d’autres manifestations et sortir de cette lethargie merci a tous les organisateurs
Commentaire n°8959 :
ET ON ESPERANT UN JOUR VOIR LE FILM ARABO-ALGERIEN EN FESTIVAL A TIZI OUZOU OU A BEJAIA . IL FAUT ENCOURAGER CE GENRE DE FESTIVITE EN ALGERIE .

Réponse de ouragan17 :

cher monsieur ,il faut s investir pleinnement,et se doter d un peu de courage et la volonté pour arriver à un objectif .en plus le jour ou notre subjectivité laissée de coté ce jour là peut etre nous verrons la lumiére que souhaite tout algerien .l arabe,tamazight,ou chaouiya,ne me laisseront pas indifferent je serai que satisfait si l objectivité est de mise mais dans ton intervention louche me laisse vraiment different parceque tu penses etre un malin qui cause avec quelqu un qui na jamais usé de sa malice salutaion

Réponse de idir abdi(ait el-abed) :

lorsque je parcours certains messages je constate le grand degat et l’igrorance de l’histoire de ces jeunes...et des grands qui ignorent aussi que setif a ete de tout temps la capitale de basse kabylie ou la population ses hommes politiques de ferhat abbes a mohand amokrane lamine degaghine sont kabyles pour ne citer que ceux-la...et aussi les artisans de 08 mai 1945 le sont .ainsi les artisans de 1954 egalement le sont .et, certains sportifs qui ont fait les bons des clubs locaux le sont a commencer par rachid makhloufi, matem ,aribi la liste est longue lorsque ce monsieur dit voudrait dire voir un fim en arabo-algerien en realite c’est (amazigh-arabe) a bejaia ou a tizi je lui dirais simplement tous les films vous voyez sont l’ouvre des kabyles en algerie,en syrie en france ou aileurs je voudrais vous aussidire que le film kahla ou beidha est l’ouevre du grand ceneaste bouguermouh qui n’a pas fait le deplacement a setif pour des raisons de sante nous lui souhaitons a cette occasion (...)
ouragan17 un observateur :
au nom d ’Allah ,le tout miséricordieux ,le très miséricordieux . lounage a Allah ,seigneur de l univers .le tout miséricordieux ,le très miséricordieux .Maitre du jour de la retribution .C est toi (seul) que nous adorons ,et c’est toi (seul)dont nous implorons secours,guide nous dans le droit chemin nle chemin de ceux que tu as comblés de faveurs ,non pas de ceux qui ont encouru ta colere,ni des égarés .amin dieu a raison .voilà donc comment deduire leur ignorance et à quel prix.tu sais mon frere de AIT 6EL ABED .JE CONNAIS TROP BIEN TA REGION ET JE PEUX DIRE EN UN SEUL MOT QUE LES GENS DE CETTE REGION SONT EXCEPTIONNELS . Inchallah rabi yahfedna.ce qui me fais très mal est de se faire insulter et aller encore plus loin à ecrire des atrocités et raconter tout ce qui traverse l esprit sans etre sur,credible,et surtout objectif .cette subjectivité residuelle dans l algerien d aujourd hui restera comme une emprunte innéffaçable car elle est bien ancrée dans pas mal d’esprits .rendre un hommage a (...)

Réponse de Baya :

Il est temps de laisser le bon dieu à sa place et de ne pas le méler à toutes les sauces. Quand on veut avoir raison, on commence à parler de dieu, personne n’est avocat de dieu ni son élu, fermez-là et restez juste humain. L’Afrique du nord est amazigh que ça déplaise à ses détracteurs de fachos.

Réponse de baaziz :

oh mon dieu c’est une preche de vendredi et ce n’est pas un commentaire.
ourgan17 :
cher baya ,les montagnes ont fait couler beaucoup d ancre .lol t aurai compris un debat qui etait à l ordre du jour sans doute tes ecrits ne seront pas apparus de cette façon et t aurai aussi compris que mon discour est inéluctable .que dire à celui qui pretend etre un bon tout en agissant mal .le rapeller à l ordre ou le laisser t insulter .enfin chacun sa philosophie .je peux affirmer une chose que tu n a pas été jusqu au bout de mes ecrits qui contienne une objectivité classée ,un discour thematique,tout ce qui concerne un art de vivre dignement,des faits ou des noms,enfin je voulais juste toucher là ou ça fait mal sinon je me contente de ce qui m appartien et je ne mele pas la religion et l user à des fins personnelle .ne ce risque pour attirer l attention ou piéger des personnes telle que toi en une fraction seconde t es induites en erreur .ahlili ayellis meden ecrire ce petit moyen porte egalement un aspect qui touche un domaine particulier .ta langue maternelle est la mienne ,il existe (...)

Réponse de Baya :

Pour faire avancer ma culture, je prend des cours de Kabyle, et je suis entrain d’écrire aussi. Un jour viendra on l’on va traduire les sciences et les mathématiques, on sera comme les autres peuples, nous avons trop donner aux autres. Nous sommes chez nous en Algérie. Baya

Réponse de lilètrè :

parler entre les lignes ;changer de dialogue comme change le vent de direction ;croire qu’on manipule des gens par des dires copie ou recitè ;ce sentir superieur ou arabophone en s’identifian ou braves algerien d’hier.en plus avec des menaces de punision general par l’algerie de demain ;la folie des grandeur est diffile a soignè ;le niya l’enportera sur l’argnieux.j ai bcoup menger je doit allez ou w.c pour soulager ma culture. l’algerie est unie pour toujour

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus