Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Couffin du ramadhan à Sétif : Les scandales de l’ex-APC dévoilés

lundi 25 août 2008, écrit par : M. Ben Mohamed, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

ur les 13 500 couffins distribués l’année passée, on en a pu retrouver la trace chez seulement 5160 bénéficiaires. Près de 1000 couffins ont été octroyés de façon illégale aux ex-élus.

L’opération de distribution du couffin de Ramadhan dans la ville de Sétif a mis à nu de nombreux scandales et dépassements qu’a connus la principale commune de la wilaya durant le mandat précédent, concernant la distribution des bons. C’est ce qu’a annoncé Abdelwahab Zouaoui, l’actuel vice-président, chargé de l’action sociale et de la solidarité, après la finalisation, par ses services, de l’étude des bénéficiaires de ladite opération pour cette année. Le vice-président a affirmé que sur les 13 500 couffins distribués l’année passée, on en a pu retrouver la trace chez seulement 5 160 bénéficiaires, ce qui a obligé son département à réétudier tous les cas. Ce travail a pris plusieurs mois, ajoute l’élu, qui a, en outre, déclaré que chacun des membres de l’ex-Assemblée -33 en totalité- a bénéficié de 30 bons, ce qui équivaut à près de 1 000 couffins octroyés de façon illégale. D’autres irrégularités prêtent à interrogation : des noms de personnes, décédées depuis des années, ont aussi été inscrits sur les listes des bénéficiaires.

Pour mettre fin à ce genre de dépassements, le département social et de solidarité a mis cette année un plan de travail après une étude approfondie des dossiers des personnes ouvrant droit au couffin du Ramadhan. Saisissant différentes instances, caisse nationale des retraites et direction de l’action sociale, l’enquête a permis de quantifier 4 142 nécessiteux, entre personnes sans revenu et fonctionnaires, dont le salaire mensuel ne dépasse pas les 10 000 DA. Pour cette année donc, l’APC de Sétif a consacré une enveloppe de 22 MDA (millions) pour les différentes opérations de solidarité destinées aux familles nécessiteuses durant le mois sacré ; ce montant sera exploité pour offrir plus de 4 140 couffins, ouvrir 4 restaurants (centres d’iftar) où seront distribués des repas chauds aux familles défavorisées et aux gens de passage. Selon A. Zouaoui, la distribution des couffins de Ramadhan débutera par l’étude des dossiers des ayants-droit, qui ont été déjà saisis par convocation. Le procédé en question permettra d’éviter les désagréments du passé. Les services de la commune de Sétif ont mis, cette fois, le paquet pour que cette opération réussisse au niveau de 9 centres, implantés dans différents quartiers tels Tandja, 1006 logements, Cinq fusillés, Bel-Air ainsi que les agglomérations, à savoir Aïn Trick, El Hassi, Fermatou, Chouf Lekdad et autres.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
tafet19 :
Monsieur le vice president n’a pas qualité de divulguer à la presse les conclusions d’un rapport sur le scandale(encore un) dans la distribution des denrées alimentaires durant le mois de Ramadhan.Si ces faits sont averés,c’est à la justice que devaient etre adressées ces conclusions par le premier magistrat de la ville.C’est honteux que des répresentants du peuple lapent à l’image des chiens dans les casseroles des pauvres et des miserables.Ils doivent rembourser au dernier centime.Le vice president ne nous dit pas s’il a envoyé les notes pour le recouvrement des sommes detournées.

Réponse de EL-MOUNADHEL - SETIF :

SETIF,LE 27AOUT 2008- PAR EL-MOUNADHEL- - - Permettez moi tout d’abord de remercier les dfférentes personnes pour leur objectifs commentaires sur le coufin du Ramadhan et je m’alligne avec eux cas par cas .Comme je dément le contenu avancé dans la presse -EL-WATAN- par l’actuel vice président chargé du social et de la solidarité et je lui dit qu’il n’ a rien rapporté de nouveau pour les pauvres malheureux ou social de sétif . C’est des opérations standard gérée tout le temps par son département administratif qui propose à la commission cocernée et l’oriente à bon esciient et le tout estsoumis à l’Assemblée (A.P.C.) qui vote ou rejette la ou les propositions de la dite commission et le tout est sanctionné par l’avis et l’approbation de la tutelle ’DAIRA-WILAYA) avec lesquelles on (APC) travail en étroite et permanente collaboration .Ce n’est pas de la fawdha ou de la dilapidation des deniers publics comme le laisse entendre M.L’élu et c’est grave ce qu’il est entrain de discréditer non seulement (...)
madame X :
La solidarite est un acte obligatoire pour tout citoyen.La methode importee ne cadre pas avec nos traditions lesquelles exigent : decence,discrcretion et respect de la personne dans ce qu`elle a de plus cher,la dignite ! Pourquoi tant d`intermediaires ?Pourquoi personnaliser le don ? Ne faudrait-il pas impliquer les voisins d`abord ?C`est a dire revenir aux habitudes d`antan .Les mendiants etaient pris en charge par les habitants souvent sur le pas de la porte... Pourquoi ne pas gonfler a l`occasion les petits salaires ??? Ce serait tellement plus simple,plus legal et plus discret ! NB excusez moi pour l`absence d`accents.

Réponse de MadameX :

On trouve le moyen de filmer -les pauvres- et de les montrer a la tele...Chouffouna hanna !
Commentaire n°16941 :
rien me parait anormal dans cette bleds tant que ses gens gouverne toujour ya pik poc et des voleur un jour vous ecrivez sur les malades qui ont leur volé leur fois coeur oeil mains bleds yahia fia sarka
Babiiia :
Pourquoi c’est l’APC qui gère ces couffins ? Pourquoi l’État met son nez dans la moindre des choses ? Pourquoi l’algérien est toujours consideré comme un mineur ? Sans l’État, il ne peut s’organiser ni s’autogérer ? Le comble c’est un État défaillant qui est incapable de remplir convenablement ses missions mêmes celles les plus classiques comme la voirie, l’urbanisme, l’état civil, l’éclairage, la propreté, etc… Je vis dans un pays étranger et c’est la société civile qui prend en charge ce type d’actions sociales. Le panier de Noël est l’équivalent de notre kouffa de Ramadhan. Ces paniers sont également distribués aux plus démunis de la société. Des mois à l’avance, les organismes de bienfaisance commencent à se préparer pour collecter l’argent afin de financer ces paniers. Ça devient une œuvre globale, commune et tout le monde est concerné. Les campagnes de collecte de fonds sont organisées dans toutes les administrations publiques et privées. Chaque administration innove pour recueillir le maximum de dons et dépasser (...)
Commentaire n°16958 :
Et l’on s’enfonce, dans les bas fond, on racle. Des responsables d’une mairie aussi grande que Setif réduient à voler des pauvres Mon Dieu ils sont devenu fous. Sans foi sans consciences à la limite du règne animale, on ne peux même pas demander le pardon de Dieu, pour ce qui se prétendent au service des citoyens.
lahcene el berchi :
Toujours la même chanson, toujours les mêmes refrains. L’équipe actuelle est plus honnête que la précédente et la prochaine assemblée nous dira qu’elle est encore plus honnête que l’actuelle. Et ainsi de suite …………et la vie continue…………………….
manamani mouloud :
ce que je ne comprends pas c’est que l’on dénonce des faits gravissimes et l’on ne condaanne personne. d’autre part ce que je ne comprends toujours c’est que rien n’ai fait apparamment pour soulager la souffrance de ceux qui sont dans le dénument le plus complet. ce que je ne comprends encore et toujours pas c’est le fait que l’on distribue des couffins et l’on oblige les destinataires a consommer ce que oàn veut bien leur donner. pourquoi ne pas faire des chèques des montants des couffins c’est clair et cela permet un control à moins que l’on ne veut pas de la trans parence. c’est à croire que l’algérie marche sur la tete. dommage on peut faire de berlles choses et de bonnes choses.
Minotor :
Je crois c’était l’année de la BATATA POUR COCHON incluse dans la décennie NOIR ET ROUGE Pfff !..Cette année restera dans l’histoire et comme c’est pas suffisant y a cette affaire !

Réponse de RAhMANE :

réponse à mme x : vous avez raison mme on filme les pauvres pourquoi et on fait appel aux journalistes de dire regarder ce qu’on fait et on demande au pauvres si ils sont satisfaient dans un pays de 1 million et demi de mort et ou le baril de pétrole atteint les sommets, aujourd’hui, pour cette initiative de n’importe qu’elle responsable et infondé mais monté pour faire croire qu’on s’occupent des pauvres et on passe plus de temps a parlé de pauvreté que de s’en occupé vraiment, tout ce qui font et faux (respectant les gens honnete), mme l’algerien aujourd’hui à changé comme le disait le president boumedienne allah yarahmou si le matérièl prend le dessus c’est fini ce qui, ce passe chez nous aujourd’hui le perdant resteras le pauvre. saha ftourkoum ;

Réponse de Madame X :

Rien ne va !Le prix du baril de pétrole flambe et nous avec...

Réponse de KHELIFA :

salam, PAUVRES TYPES, IL FAUDRAIT LA CHARIA ET AINSI ON LEUR COUPERAIT LA MAIN UN VENDREDI ET CELA SERAIT VU EN DIRECT A LA TV !!! MOUBACHAR ET LE PEUPLE ICHOUF CES SALAUDS ! SAHA F’TOURKOUM

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus