Accueil > Evénements >

L’association El Djoud honore les personnes ayant marqué Sétif

lundi 27 décembre 2010, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Vingt cinq personnes de Sétif se sont vues remettre des distinctions honorifiques lors d’une sympathique cérémonie organisée ce samedi par l’association El Djoud à l’hôtel El Bachir.

Ces 25 personnes se sont révélées comme étant des éléments des plus actifs durant ces dernières années. C’était dans le but de leur reconnaitre ce mérite, de les remercier et de les encourager pour tous leurs efforts consentis et pour tout ce qu’ils ont réalisés tant pour la ville que pour la population.

L’éligibilité de ces personnes s’est opérée sur la base d’un sondage public qui a été réalisé durant plusieurs semaines. Les personnes qui se sont ainsi distinguées ont reçu des attestations honorifiques de reconnaissance et des cadeaux souvenirs.

Voici ci-après la liste des récipiendaires des titres d’éléments actifs sélectionnés à partir du sondage.

- M Loucif Achour, directeur de l’école des Sourds-Muets .Il a obtenu le meilleur taux de réussite à travers la wilaya de Sétif l’année dernière.

- M Sabri Abdelali, directeur du CEM Halitim .Il obtenue le meilleur résultat de réussite pour toute la wilaya de Sétif l’année dernière.

- Mme Ghafar Fatima, Proviseur du lycée Salah Benalioui .Elle a obtenu le meilleur taux de réussite à travers la wilaya de Sétif l’année dernière.

- M Achar Hichem, il a obtenu la meilleure moyenne au baccalauréat l’année dernière.

- Mlle Bensakai Chaima, elle a obtenu la meilleure moyenne au BEF l’année dernière.

- Mlle Djabou Abir, elle a obtenu la meilleure moyenne au Primaire l’année dernière.

- M Malek Rachid, professeur et chef de service de médecine interne du CHU de Sétif

- M Djemli Amar, médecin maître-assistant au CHU de Sétif

- M Bouamama Bouzid, infirmier ,très apprécié au CHU de Sétif pour son engagement ,son sérieux et sa disponibilité au profit des malades.

- M Mustaphai Yacine, ophtalmologue, C’est le premier praticien à avoir introduit la thérapie par laser à Sétif et dans tout l’Est algerien

- Ms Rais Farouk, Mokrane Fouad et Dhamene Yacine, animateurs actifs, très appréciés par les auditeurs de la radio de Sétif.

- M Boudoukara Mokhtar, chef de la sûreté de la wilaya de Sétif .C’est le premier responsable qui a sollicité l’aide des associations pour lutter contre la délinquance.

- M Wahrani Naceredine,élu, vice president de l’APC de Sétif, il a beaucoup contribué à l’accompagnement et à l’émergence du monde associatif à Sétif.

- M Latri Abdelhamid, pour avoir introduit des techniques nouvelles performantes et pour son activité au sein de son laboratoire d’analyses médicales.

- Mme Lyamni Chadia, docteur en médecine, elle est la première qui a introduit la technique d’immuno-marquage à Sétif pour le dépistage du cancer.

- M Gatouche Mohamed, directeur du groupe ALCIB ,spécialisé dans la construction.

- M Touati Lahcene, Directeur Général du groupe Touati, il est l’un des premiers entrepreneurs de la wilaya de Sétif.

- M Rai Chams Abderrahmane, président du patronat de Sétif et entrepreneur . Il a beaucoup contribué à la réalisation de l’aéroport de Sétif et à de nombreux programmes de constructions.

- M Issam Foudil, un jeune très actif dans le domaine de l’environnement, il a pu créer plusieurs espèces de fleurs qui s’adaptent avec le climat à Sétif.

- M Sefar Lounis, un imam populaire de mosquée Cheikh Fodhil El Wartilani.

- M Nabil Foudi, coordinateur du site internet Sétif Info, jeune docteur en pharmacologie, enseignant chercheur à l’université de Sétif. Il a obtenu plusieurs prix et distinctions internationales dans le domaine de la recherche médicale.

- M Abdelhakim Serrar, président du club sportif ESS.

- M Saadaoui Arab, docteur en médecine , président de l’association APIMC de Sétif.

- Mme Cheriet Aicha, docteur en médecine ,Directrice de l’association des oiseaux du paradis, l’une des plus active à travers la wilaya de Sétif.

Il est à souligner que la salle, le service et autres boissons, friandises, gâteaux etc ont été gracieusement offerts par la direction de l’hôtel El Bachir.


Partager cet article :
45 commentaire(s) publié(s)
samir-milan :
s’ils ont appele quelqun de setif info sera mieux,porquoit pas monsieur hedna !,bien fait a toute fasson,et bon continuation
justice :
La quasi totalité de ces élus n’a été brillante que par les efforts des autres que l’article oublie de mentionner ,étant donné que les primés ne sont que les représentants des gens de l’ombre...Mais quand même : mabrouk !!
messaoudene :
honnorer kelkun qui utilise les reactifs périmes
Phenix :
Cette association voulait une liste des laureats, alors elle a fait une liste des laureats sans emerites. cette association a raté son travail d’ajouter les meilleurs cafetier, boulanger, balayeur, propriataire du grand kebch pour l’aid passé, proprietaire de la meillere voiture, le plus riche ect... A part les trois eleves, tout le reste est contesté, laboratroire, ess, police, apc, laser, directeurs d’ecole au lieu les enseignants, patronat ... Est ce que ces gens sont des humanitaires ??? a El Djoud Soyez serieux et faire un travail digne que des imbicilités Fixez vous objectifs, limiter les laureats a 5 que de prendre tout le souk
Commentaire n°85407 :
Personellement je vois que les directeurs et ... parcontre ce qui est impresionnant que y a aucun professeur ou bien enseignant !!!! Alors sont tous nul ou quoi ???!!!
Commentaire n°85408 :
Personellement je vois que les directeurs et ... parcontre ce qui est impresionnant que y a aucun professeur ou bien enseignant !!!! Alors sont tous nul ou quoi ???!!!
dessous de cartes :
Allons voyons ! regardez les dessous de cartes vous allez être horrifiés par les agissements de la majorité de ces honorés....
quiconque :
sélectionner n’importe qui n’est pas évident.sur quel critère ont été sectionnées ces personnes ? Il existe bien d’autres qui méritent d’être honnorées.c’est vraiment malheureux.Pauvre Algérie ou vas_tu ?
setifa :
Quelle audace.
ESS :
chercher bien ds votre agenda kan jitou ta3rfou stif les vrais bosseurs sont toujours a l’ombre.bien dis monsieur messaoudene .denia megulba menzia kayene le bon dieux ki est le seul juge.hadh les personnes ne sont pas une references mes chers.
un artiste :
waalche kom mm makanche wahd men les artiste menhoum yasstahel juste un pti geste un artiste saura son empleur ki rechauffe le coeur et te pousse a l avant a la mesure de t encouragé ke j existe dans son monde non enfin maaliche merci a l association kom meme une louable initiative bonne contunuation pour l avenir faite un geste pour juste un geste de dire setif fiha des artistes mé pas faux des vrais artistes bon contunuation braaaaaaaaaaaaaaaaavo
Commentaire n°85444 :
En gros, c’est assez subjectif le choix de certains noms.Si certains méritent amplement une distinction (à l’image de Nabil qui fait beaucoup d’efforts pour Sétif Info tout en demeurant discret et modeste) par contre d’autres qui ont raflé tous les terrains de Sétif. ***** Est-ce normal tout ça ? Et le citer parmi les personnes ayant marqué Sétif me donne envie de rigoler. reportez vous à un article sur le la maffia du foncier à Sétif (titre d’El Watan d’il y’a quelques années et vous verrez comment ce sieur s’est distingué. C’est vraiment dommage d’encourager ce genre de personnes habitués de la magouile alors que d’autres oubliés font beaucoup pour Sétif discrètement et loin des feux de la rampe.
mama :
il fallais honnorer les enseigants et les eleves et non pas les directeurs
Commentaire n°85454 :
sabri ce n’est pas le premier au niveau de la wilaya et benalioui ce n’est pas la première au niveau de la wilatya vous ne faites pas la distinction entre wilaya et commune.
wahab :
L’initiative est remarquable, et gagnerai à être developpée et améliorée ; définir les critères de manière transparente et démocratique : à savoir, expliquer pourquoi, on choisit telle personnalité et tel domaine d’activité ; on a l’impression que le choix présenté est un panel subjectif et surtout sans cohérence ; on saute du domaine de la santé à celui du sport du management sans aucune cohérence... sans citer de noms, il est clair que beaucoup de sétifiens vont voir que ce tableau est complètement iconoclaste et loin de refléter l’idée noble de départ de choisir des personnalitées dévouées et utile à la société Setifienne ; peut-être voulait-on mettre en valeur les plus médiatiques......ceci n’enlève rien à la compétence de ces personnes choisies chacune dans son domaines (...)
Lesetifien :
JE ne suis pas d’accord pour Abdelhakim Serrar c’est un très mauvais exemple pour la jeunesse sétifien , le défunt Moktar laribi trouvait du mal pour le mater il le suppliait autre fois pour ne pas interrompre ses études mais en vain Serrar est serrar. pour le football il falait inviter SALHI ABDELHAMID le joueur à carrière sans sanction aucune lui il est l exemple à suivre, autre figure parexemple Abdelhamid kermali l’ex du FLN l’ex entraineur de less de lusms ETC ....... salam
Moon :
Je ne suis pas d’accord, aller donner l’argent que l’association a gaspille dans cette reception a Dar El Aadjaza ou aux pauvres malheureux, le monde se distingue par bien d’autres choses, c’est vrai que le borgne au royaume des aveugles est roi
Commentaire n°85490 :
@Moon, ta vision lunaire est un peu blafarde ne te laisse aucune clarté pour voir les choses comme il faut.Tu n’arrives à ne rien distinguer.Pour faire un monde ,il faut un monde.Nous ne sommes pas dans la philanthropique mais dans une situation où des personnes simples comme vous peut être et moi ,font avancer ce monde .Pourquoi priver de reconnaitre le mérite de quelqu’un lorsqu’il le fait en bien ! Nous vivons tellement de maux qu’on a besoin parfois de rappeler qu’il a des gens qui font le contraire.Êtes vous contre ?
Atatürk :
Bonjour, Avant tout et quelques soient les lauréats, je tiens à remercier vivement cette association pour son louable geste, cependant j’ai des remarques à signaler. 1- Les 25 choisis ne couvrent pas tous les domaines. Ou est la place de la culture ? La litterarture ? La musique ? La peinture ? ... C’est grave d’oublier d’honnorer une personne dans ces domaines !!!! C’est même une honte de ne pas honorer l’écrivain sétifien Mokhtar Chaalal pour son recent ouvrage Talghouda, pourquoi vous n’avez pas honorer le peintre Mustapha Ghadjati pour sa galerie, une première à l’Est algérien ? Lui au moins il ne gagne pas autant d’argent comme le cas du laboratoire Latri ! 2- On remarque qu’il y a beaucoup de personnes honorées qui activent dans le même domaine, à savoir l’urbanisme comme Touati, Alcib et le domaine médicale à savoir Pr Malek, Dr Djimli, Dr Latri, .... à mon avis, il a fallut distinguer une seule personne dans le domaine médicale et non pas 6 personnes. Distinguer deux laboiratoires d’analyses (...)
une sétifienne dégoutée :
Belle initiative que de vouloir honorer des personnes si seulement le choix fait par cette association reposait sur des critères objectifs.Loin de là,elle a honoré des opportunistes qui probablement l’ont aidée d’une manière ou d’une autre. Il fallait pour les remercier organiser une cérémonie qui n’a rien à voir avec Sétif parce que tout simplement les vrais bosseurs ce ne sont pas ceux là( à l’exception des lauréats), ce sont des inconnus pour la plupart sinon des gens qui travaillent plutôt pour eux-mêmes. Dans le domaine de l’éducation on honore une directrice récemment en poste et les vrais artisans : profs, parents,inspecteurs en un mot l’équipe pédagogique sont complétement occultés. De même pour le domaine de la santé, on choisit des personnes qui n’apportent absolument rien à la médecine sinon l’image médiocre à laquelle est réduite l’image la prise en charge des malades. Alors le président de l’ESS n’en parlons pas, inutile d’étaler ce que tout Sétif sait. Il y’a même des noms inconnus au (...)
Secateur :
Felicitations à tous ceux qui ont marqué l’année 2010 par leur engagement dans des domaines d’activités aussi variés que le sport, le social et la politique. Merci pour votre Leadership et bon courage à ces jeunes qui font la fierté de cette ville. @justice vous avez raison, il y aura toujours beaucoup de citoyens engagés qui ont enormement de talents et qui ne sont pas valorisés,qui travaillent dans l’ombre toutes leurs vies et qui ne sont pas récompensés à juste titre pour leur travail exceptionnel. C’est donc à eux que le merite revient.
Commentaire n°85543 :
Réception entre copains. Je t’honore Tu m’honores Nous nous honorons Vous ne serez pas honorés, vous les anonymes qui rendaient des services immenses.
Commentaire n°85545 :
qui vous ete deja pour honnore des gens sur quel critere .vous vous ete base sur qoi car je suis prami les gens oublie. salutations
Commentaire n°85565 :
DISCRIMINATION ? Quelle HONTE !!! La Lycéenne handicapée qui était parmi les présents dans cette cérémonie a honoré l’association APIMC de Sétif en relevant un défi de taille en décorochant son examen de BEF et son passage en seconde . Il faut savoir que cette Lycéenne est la première handicapée atteinte d’une IMC a atteindre le niveau secondaire de l’enseignement à Sétif. Sa reussite a beaucoup encourager les membres de l’association APIMC à continuer à travailler entre autre le DR Saâdaoui(Présiedent de l’association) et elle a donné beaucoup d’espoir à tous ses amis handicapées. Le DR Saâdaoui vous a présenté cette lycéenne comme étant leur exemple de reussite. l’association El Djoud l’a honoré comme les autres laureats sauf que son nom ne figure pas dans votre article.Pourquoi ? Est ce que l’article a été écrit au préalable avant même la cérémonie ou parceque les handicapés doivent rester invisibles et inconnus parcequ’ils encombrent avec leurs fauteuils roulants votre conscience et ternisent l’eclat du (...)
Commentaire n°85572 :
vous lisez mal M Saadaoui Arab, docteur en médecine , président de l’association APIMC de Sétif.
alge rien :
bravo anonyme
alge rien :
bravo anonyme
membre de el djoud :
merci pour l’intérêt que vous avez porté à l’évènement, et merci bcp à tous qui ont lis et répondus sur l’article. en lisant vos commentaires je me vois dans l’obligation d’éclaircir quelques point que setif info n’a pas précisé, et mes réponses viennent n’ont pas pour défendre l’association mais pour éclaircir les points sombres que bcp d’entre vous ont soulevé et je fais ça avec un grand plaisir : premièrement laisser moi vous dire qui sommes nous, nous sommes une association très jeune avec un nombre très réduit d’adhérent, nos activités ont été concentré jusque là sur l’aide des pauvres et surtout les malades qui n’ont pas de quoi se soigner mais on a vu que ce n’était pas suffisant car notre vrai but est de changer et améliorer notre pays en commençant par notre commune, ville et pays et là est venue l’idée de chercher au niveau de notre société les gens les plus remarquables pour dialoguer et s’aider pour arrivée à notre objectif ,et avec nos moyens très modestes au niveau matériel qu’ humains on a fait un (...)
moon :
To Anonyme Je pense que cet espace est fait pour critiquer les articles publies et non pas les crtiques des gens. Je pense ce que je veux, et je sais ce que je veux Hamdoullah.
Commentaire n°85585 :
Excusez moi Monsieur ou Madame mais c’est vous qui lisez mal. Faite attention à la formulation de ma phrase et vous verrez que je parlais des Membres de l’association APIMC et que parmi eux YA le DR Saâdaoui et j’ai mis entre parenthèses (président de l’association). Bien sûr je parlais de l’association APIMC de Sétif. Bien que je ne me sois pas trompé sur le nom de l’association que préside le Dr Saâdaoui j’aurais aimé avoir une réponse sur les raisons de la discrimination qu’a fait l’objet cette lycéenne sur fauteuil roulant et non pas sur le nom de l’association que préside le Dr Saâdaoui. ceci n’est pas une réponse sur le fond du problème !!!
ALGERIEN ET J4ENSUIS FIER :
A ALGE RIEN !!!!!!!!!!!!! a3ib alik ce pseudo si tu est rien l’ALGERIE ne l’est pas
artistestayfi :
suite a la reponse d un membre de l association el djoud , a travers ces lignes je viens de comprendre surtout avec ces belles phrase wa akadna aazm c bien alah barek alah tabet akdamkoum mlih bezafffffffffffffffffffff
aya :
guettouche ne merrite pas d’etre honoré
fethi :
parmis les personnes honnorés un nom à attirais mon attention c’est Monsieur Sabri abdelali que je tiens à saluer au passage ce monsieur était mon professur de français au cnet larbi ben m’hidi à el eulma année 79/80 et il été même menbre actif au sein du club ESS je ne suis pas étonné par cette distinction sincèrement cet homme mérite beaucoup il se donne a fond dans son travail Félicitation chèr professeur votre éleve BENHAMLA bachir
sitifis king :
on prend les memes et on tourne quel sont les criteres du choix mystere et boule de gomme
membre de el djoud :
salam à tous je tiens à rendre un grand hommage à ABIR l’handicapée, à sa famille et à ses parents qui nous ont coupé le souffle par leur dévouement et leurs patience, ils ont pu intègrer ABIR à l’école avec les enfants normaux et qui a pu réussir et rejoindre le lycée, que ABIR et ses parents trovent ici nos meuilleurs sentiments de respect et d’apreciation. comme je veux m’excuser devant toute personne qui a donné à Setif mais qu’on a pas pu découvrir et je dirai RABI YJAZIKOM KOL KHEIR enfin j’aimerais bien que la personne qui a choisit le pseudo de Atatürk nous fera le plaisir de nous contacter.
Avicenne :
Cette jeune association n’a pas le droit de choisir des personnes à honorer ou du moins setif info n’a pas le droit de publier cette mascarade. En effet, c’est quoi les critéres de ce classement, personellement, je n’ ai rien contre les personnes distinguées, mais l’objectivité n’y est pas dans cette liste.Soyons serieux, une jeune association sans envergure ni experience n’a pas à se meler de ces enquetes de taille, et puis, on ne medaille pas les gens par les sentiments ni par le copinage. mes félicitations tout de meme aux éléves lauréats.
Commentaire n°85684 :
Je pense que cette association se trompe lourdement sur le choix de certaines personnes. Généralement et dans tous les pays sérieux, on honore les chercheurs, les personnes qui ont découvert quelque chose d’utile pour la société, des étudiants qui ont brillé dans un domaine (santé, économie, physique...) des personnes qui ont innové...voilà le type de personnes à honorer, non pas comme c’est le cas ici d’entrepreneurs qui vendent des logements et à quels prix ! et qui s’accaparent les meilleurs terrains de Sétif pour les vendre à des prix inimaginables...à moins que ces gens de l’association en ont obtenu en échange des logements type LSP très demandés et commercialisés par ces entrepreneurs. En tout cas c’est unique dans les annales des dstinctions et ça ne se passe qu’en Algérie, ce genre de choses...C’est plutôt une (...)
alge rien :
a algerien je ss plus algerien que vous
lisa angele :
Très réussi l’article ! bravo !!!!!!!!! encore une pub pour un hôtel où des gens d’une association qui œuvre pour je ne sait quelle tranche des personnes de notre société, dont on ignore les activités, honorant des personnes sans mérite.... Arrêtons, cessons, baraket !!!!! yew fakou ou mazeltou vous écrivez des articles pareils faisant des louanges de gens que tout le monde connait, des corrompu(e)s pour la plupart....
le mateau piqueur :
Dans ce pays force est de constater que l’on cultive les cérémonies solennelles pour des particpants triés sur le volet pour honorer honorer honorer prendre des petits fours et s’arroser:des commis de l’Etat qui ne font que leur boulot pour lequel ils sont rétribués ,sous d’autres cieux ou les humanoides nous dépasse d’une bonne enjambée ces faits sont totalement ignorés...mais c’est vrai c’est tout une autre culture !
zinou :
vous dites personnalités qui ont marqué Sétif ? moi,je préfère Hanoucha,Babaya,louchi,Sob3i,Ben sahnoune,Antar et tous les autres oubliés
Encore déçue :
Il y a un bienfaiteur anonyme qui donne de son temps et de son argent aux malades démunis de l’hôpital de Sétif. Mais celui-là, l’association El Djoud ne pourra pas l’honorer car elle le connaîtra jamais. Les directeurs d’établissements et à leur tête SABRI ou ça ne brille pas ont fait leur réputation sur le compte des enseignants et sur les critères d’admission des élèves à leurs établissements. Mais l’Algérie nous l’aimons, même si elle ne changera jamais.
définition :
Si le djoud est à l’image de certains élus invités il faut alors le redéfinir......
Commentaire n°85822 :
C’est à l’image de la médiocrité qui a envahi le pays des miracles ! Cette pauvre Algérie, que des braves ont libéré et que des ignares malmènent toujours et encore. Pauvre Sétif, ville martyre que les personnes qui ont marqué ne sont plus là, soit morts, soit exilés et qui ne se reconnaissent nullement dans cette liste de lauréats... Pauvre Sétif....Si vous ne savez pas faire les choses correctement, copiez au moins ce qui se fait ailleurs de manière sérieuse...Ah la médiocrité !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus