Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les occupants du bidonville « Ouled Hachiche » manifestent

A qui la faute ?
vendredi 18 février 2011, écrit par : K. Khaled, mis en ligne par : Boutebna N.

Les habitants du bidonville « Ouled Hachiche » qui se situe entre le campus El Bez et Chouf Lekdad, signalé du reste dans un article précédent, sont sortis en masse 5 ans après la création d’un bidonville au vu et au su des autorités, pour exiger maintenant de vrais logements.

En effet, un sit-in a été observé hier sur le boulevard qui mène vers le campus El-Bez . Des dizaines de personnes ont tenté même de couper la route pour exprimer leur-désarroi". Ils réclament des logements comme l’indique la banderole déployée.

La création d’habitat précaire est devenue le moyen de chantage pour de nombreux individus pour exiger leurs relogements. D’autres bidonvilles similaires érigés à la périphérie de la ville continuent de fleurir sans inquiétude. Il est certain que nous verrons dans le futur d’autres actions similaires pour s’inscrire logiquement dans ces revendications pas toujours légitimes et qui en fait ,ne cachent que la poussée de l’exode rural mal contrôlé vers la ville qui offre de meilleures conditions quand on sait que les contrées sont ignorées en termes de minima d’infrastructures de vie.

Comment fixer les populations ? La réponse est certainement aux mains des autorités mais comment réagiront ces populations à l’exemple de 4000 personnes d’El Maouane qui, une vie durant continueront à patauger dans un bourbier faute de prise en charge du traitement des voies et des rues nues depuis leurs créations. Et pourtant ces gens la ne demandent rien qu’à rester dans leur village comme beaucoup d’autres ruraux certainement.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus