Accueil > Sports >

ESS-CAB

L ’Entente en quête de réhabilitation
mercredi 9 novembre 2005, écrit par : Nedj

Les rencontres à caractère de derbies de l ’Est se suivent
et se ressemblent pour l ’Entente qui a trouvé d ’énormes difficultés pour se défaire de l ’USB.Quelques semaines auparavant,les partenaires de Mezaïr n ’ont pu faire
mieux que partager les points avec leurs frères ennemis du CABBA. Cette fois,la coriace formation batnéenne,revigorée par son suc- cès sur le MCA,se dressera sur le chemin des Sétifiens qui se sont séparés de leur staff technique
formé de Zekri,Djamil et Abdessmed.Le climat n ’est pas au
beau fixe du côté de Aïn El Fouara qui doute à cause,bien entendu, des décevantes sorties et des derniers résultats. Les joueurs,qui ne sont pas exempts de tout reproche,et qui sont désormais au pied du mur,doivent s ’ils veulent
se réhabiliter aux yeux de leur public,se retrousser les manches et se battre face à une fougueuse formation qui est capable du meilleur comme du pire.Son succès à Constantine face au CSC et ce,lors de la 3e journée est une
autre preuve des coups que peut jouer le CAB qui vient de retrouver sa quiétude.L ’Entente,qui s’est déplacée à Blida sans deux ou trois de ses cadres et avec une équipe
ayant le moins que l ’on puisse dire la tête ailleurs,n ’a plus droit à l ’erreur.Le énième derby entre l ’Entente et le CAB s ’annonce sous le signe de l ’indécision,d ’autant
que les deux équipes feront le maximum pour sortir avec le
meilleur résultat possible.Un résultat qui devrait retaper le moral des Sétifiens surtout,eux qui n ’ont toujours pas digéré la dernière défaite à Blida.Pour ce match qui intervient quelques jours après le départ de Zekri, l ’Entente doit en principe évoluer avec ses meilleurs atouts qui lui ont fait défaut la semaine dernière.Yekhlef retrouvera en principe sa place sur le flanc gauche, Derradj sera sans nul doute à côté de Bourahli.Hadj Aïssa,qui retrouve petit à petit sa forme fera quant à lui,sa rentrée.Le coach irakien du CAB,qui a certainement une idée sur son vis-à-vis, utilisera toute ses cartes pour
mettre des bâtons dans les roues de la machine sétifienne grippée depuis le début de la saison.On ne sait si Rachid Belhout,qui n’a, à l ’heure où nous mettons sous presse, pas finalisé avec Serrar, sera ou non présent à ce derby qui ne dérogera pas à la règle.

Derradj :« Tout baigne »

Où en êtes-vous avec vos bobos ?

Dieu merci,tout va bien.Je dois remercier le docteur Khettim qui m ’a vite remis sur pieds.Pour l ’heure,tout baigne.Je dois donc toucher du bois.

Avec du recul,comment avez-vous vécu la défaite face à l ’USMB ?

J ’aurais aimé jouer ce match qui a été mauvais sur toute la ligne. Ce jour-là,nous étions dans un jour sans.Il ne faut pas pour cela, se voiler la face.Je crois qu ’on est
tombés très bas.En un mot,nous étions complètement à côté de notre sujet.

Comment appréhendez-vous la suite de la compétition sans
entraîneur en chef ?

Etant un des rares rescapés de l ’exercice écoulé, j ’estime que le club possède suffisamment de compétences pouvant assurer sans problème la transition.Cela dit,
l ’équipe tentera de relever la tête et prouver que l ’échec de Blida n ’est qu ’un accident de parcours. Avant de parler de la suite,il faut prendre la compétition match par match et tenter d ’engranger le maximum de points.

Sur le plan personnel,êtes-vous en possession de tous vos
moyens ?

Même si je ne suis pas en forme à 100%,je suis en mesure de tenir ma place et prouver ce dont je suis capable.Cela dit,je me tiens à la disposition de mon club.

Les supporters attendent beaucoup de buts du duo Bourahli-Derradj,qu ’avez-vous à dire à ce sujet ?

C ’est le souhait de tout le monde.Les supporters sont en
droit d ’attendre et de demander beaucoup de buts. J ’espère pouvoir exaucer leurs vœux et ce,en compagnie de Bourahli à côté duquel il est facile de jouer.Je serai heureux d ’évoluer pour la première fois cette saison à côté de Issaâd qui sait jouer avec ou sans ballon.Former un duo gagnant me ferait un grand plaisir.

Revenons maintenant à l ’actualité,comment voyez-vous
le match face au CAB ?

Pour sortir victorieux d ’un tel derby qui ne dérogera pas à la règle,on doit être costauds physiquement,tactiquement et psychologiquement d ’autant qu ’on est condamnés à faire le jeu pour bousculer l ’adversaire qui va sans
nul doute jouer groupé.On doit en outre presser l’adversaire qui sera contraint de commettre des fautes.

Les joueurs de l ’Ouest prolongent

L ’inconvénient avec les joueurs qui habitent loin de Sétif c ’est qu ’ils prolongent le congé payé, même si d ’importantes échéances attendent leur club,qui se trouve
plus que jamais à la croisée des chemins.Contrairement au trio malien qui est revenu à temps,et ce,après avoir passé la fête de l ’Aïd à Bamako - qui ne se trouve pas à côté,le trio de l ’Ouest, Mezaïr,Korichi et Yekhlef qui
devait rallier Sétif dimanche,ne s ’est pas présenté à l ’heure fixée. Ces joueurs qui ont fait l ’impasse
sur pas moins de trois séances seront aptes jeudi face à Batna, surtout pour le latéral gauche Yekhlef,qui n ’a pas manqué de descendre en flammes Zekri qui ne l ’a pas incorporé lors des deux derniers matches.Avec plus d ’une
semaine de repos « actif ou non », le joueur en question sera-t-il en mesure de tenir physiquement face aux fougueux Batnéens ?

Benchadi attend encore

Le feuilleton Riad Benchadi ne trouve toujours pas son épilogue.Le dossier,qui se trouve actuellement au niveau du département contentieux de la FIFA,n ’est,au grand dam
du joueur et des deux camps (CABBA et ESS)qui se le disputent, pas encore réglé.Le Batnéen attend le verdict de l ’instance internationale qui ne se presse pas pour en
finir une fois pour toutes avec une affaire qui met les nerfs de l ’un et des « autres » à rude épreuve..

Belhout en « repérage »

Pour l ’heure,rien n ’indique que l ’entraîneur du club belge Vitron, évoluant en D 2,sera à coup sûr le prochain coach de l ’Entente. Belhout,c ’est de lui qu ’il s ’agit,
sera en principe aujourd ’hui à Sétif où,avant de s ’engager avec la formation phare de la capitale des
Hauts Plateaux,il doit voir les infrastructures et les moyens dont dispose le club.Selon un proche du président sétifien,le coach aurait dit que s ’il n ’entraînerait pas
l ’Entente,l ’aspect financier n ’en sera pas la cause.Avec une telle démarche,l ’on comprend vite que
le technicien,qui ne veut pas prendre une décision à la hâte est beaucoup plus intéressé par les moyens pédagogiques,sources de succès ou d ’échec de toute politique. L ’enfant de Salah Bey se donne dix jours avant de dire oui ou non à Serrar qui a,nous dit-on, beaucoup parlé avec Belhout,ce dernier devant dans un premier
temps superviser l ’équipe face au CAB.Il est fort probable de voir le technicien qui a failli devenir l ’adjoint de Waseige,l ’ex-entraîneur national,sur le banc face aux Algérois du MCA et de l ’USMA que l ’Entente doit rencontrer,lundi 14 et jeudi 17 ou vendredi 18
novembre.

Zorgane comme l ’exercice écoulé

Malik Zorgane,qui n ’était pas en odeur de sainteté avec l ’ex-coach,est, malgré lui,placé au devant de la scène.Zorgane qui avait,l ’année dernière,assuré l ’intérim et ce,après le départ de Bira,se retrouve
quelques mois après dans la même situation,celle d ’assurer la transition entre l ’ex-coach et le futur driver Rachid Belhout,qui a différé son arrivée à Sétif pour aujourd ’hui,mardi.Le coach du club belge Vitron
ralliera Sétif via Paris puis ... Alger..

Zekri rembourse ... 50 millions

Le divorce à l ’amiable ne s ’est,croit-on savoir,réalisé qu ’après de rudes négociations.Le coach qui savait que ses jours étaient comptés ne voulait en aucune manière présenter sa démission et ce,pour ne pas être contraint de rembourser une grande somme.Pour débloquer la situation,
un « envoyé spécial » du comité directeur,,qui s ’est rapproché de Zekri a, après des heures de négociation,pu convaincre Zekri,qui réclamait,selon notre source,trois mois de salaires comme indemnités de limogeage,de revoir ses prétentions à la baisse.Le technicien,en fin de compte,a remboursé un trop perçu de ... 50 millions,,obtenu en contrepartie d ’un salaire en guise d ’indemnisation de ce limogeage ... déguisé en séparation à « l ’amiable ».

Pas de Kermali à l ’Entente

L ’information annonçant le doyen des entraîneurs,à savoir
Abdelhamid Kermali comme futur conseiller technique de l ’Entente est, selon une source digne de foi,dénuée de tout fondement.L ’âge avancé du cheikh - 76 ans -,nous dit-on,ne permet plus au technicien qui a offert l ’unique titre à l ’Algérie (CAN 1990)de reprendre du service.

« El Kahla »en...5 000 exemplaires
Comme annoncé dans l ’une de nos précédentes éditions, l ’Entente vient de mettre en pratique l ’idée d ’éditer son bulletin d ’information,« El Kahla ».Les concepteurs de cette publication ayant la forme de revue mettront jeudi à la disposition des socios un titre contenant une interview du président,une présentation du CAB,l ’adversaire du jour,un appel aux supporters pour se montrer fair-play vis-à-vis des visiteurs et des arbitres et d ’autres informations se rapportant à la vie du groupe.L ’on apprend
que ce titre sera écoulé contre 20 DA que représentent le prix de revient du journal sponsorisé par des amis du club qui n ’hésitent pas à mettre la main à la poche. L ’initiative de l ’Entente qui est une première chez nous
mérite tous les encouragements.Bonne et longue vie à « El Kahla ».

Soumah,retour à ... l ’envoyeur

Le Ghanéen Mohamed Soumah,qui s ‘est déplacé la semaine dernière à Sétif pour y effectuer des tests,est en fin de compte retourné chez lui,.Les essais se sont avérés infructueux !Devant ce résultat négatif,l ’Entente,qui n ’est toujours pas tombé sur l ’oiseau rare, doit donc patienter et continuer à prospecter.

Source : Le Buteur


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus