Accueil > Sétif profond >

Draa Kébila, le programme sectoriel 2012

samedi 27 octobre 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Au titre de l’année 2012, la commune Draa Kébila a bénéficié de quatre opérations inscrites au programme sectoriel de développement local. Il s’agit de :

- Traitement des points noirs en matière d’assainissement ; différents villages de la commune sont concernés. L’objectif visé est l’amélioration des conditions de lutte contre les maladies à transmission hydrique.

- Protection des logements évolutifs et du puits collectif d’alimentation en eau potable au niveau du village Akerkar, traversé par un cours d’eau qui déverse sur la rivière Bousselem qui se situe tout près. Les travaux de placement de gabions contre les inondations
sont en cours.

- Etude et réalisation de 70 logements sociaux dont l’implantation est prévue à Ouled Ali, Lemroudj et Tazagerth.

- Etude et réalisation du réseau d’alimentation en gaz naturel ; cette opération concerne tous les villages de la commune à l’exception de Ouled Ali, Lemroudj, Tazegarth, Akerkar et Thimachethawine qui sont déjà pourvus et qui représentent 54% des foyers. Le programme permettra la couverture de douze villages qui regroupent plus de mille (1000) foyers. A noter que les études topographique et de la sonelgaz sont faites et les cahiers de charges sont prêts à être présentés au comité de wilaya des marchés publics pour visa préalable au lancement de l’appel d’offres.

Bien que le programme en question ne comporte que quatre opérations, il n’en demeure pas moins que les impacts attendus sont très importants, d’autant plus qu’il s’agit d’améliorer le cadre de vie des citoyens de la commune en terme de santé, de logement et de chauffage au gaz naturel.

Toutefois, il y a lieu de rappeler qu’il est aussi nécessaire et urgent de faire reprendre les travaux des chantiers à l’arrêt tels que ceux de la maison de jeunes et de la crèche à Ouled Ali ainsi que ceux de la salle de sports à Lemroudj. La polyclinique implantée à Ouled Ali, réceptionnée il y a près de deux ans et entièrement équipée, n’a pas encore ouvert ses portes en raison des réserves qui restent à lever. Pendant tout ce temps perdu, les malades de la commune continuent à se déplacer vers les infrastructures sanitaires voisines, les jeunes de Ouled Ali activent dans des locaux insalubres et ceux de
Lemroudj pratiquent les différents sports avec les moyens de bord.
C’est à se demander s’il y a un suivi des projets mis en chantier ? Pourquoi autant de retard et de manque à gagner ?


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Mus Akhlfi :
Bonjour, En ce moment l’État est très occupé par une épreuve plus importante C’est bien la fraude aux élections, ils préparent à placer le complot, n’ont pas le temps pour le moment de voir les projets qui sont en attente de réalisation depuis des ans ! ou de voir ce qu’ils manquent aux autres villages pour leurs besoins vital au quotidien. Ce qui est important pour eux c’est de faire passer un message pragmatique prestigieux plein de mensonges, et laisser ce pauvre peuple de courir derrière la baguette. cordialement.
iskandar 19 :
Oui c’est bientôt les élections municipales donc on lance un programme pour la commune , afin que la population vote pour les élus en place pour une continuité sois disant positive. donc ce n’est compagne électorale par excellence alors que le programme est prévu par la wilaya, on sait que tout est centralisé au mains de sid el wallou, pardon el wali. et les élus s’occupent uniquement de la collectes des ordures, et l’état civil ni plus ni moins, alors pourquoi se présenter aux élections et pourquoi voter, on vote depuis l’indépendance et rien n’as toujours el hadj moussa remplace moussa el hadj. Harrag
mohand19 :
c est sur que c est la compagne électorale avancee
djamel sahli :
La willaya de setif est connu par tout le monde comme le fief du pouvoir,et au niveau du trafique des elections ;elle est classé la premièrre en algerie. les partis d’opposition n’ont pas de place dans cette willaya,à l’exeption du nord de setif,mais malheureusement la populationn de cette région est minoritaire. Moi personnelement j’attend pas beaucoup de choses (des prochaines élection),car depuis 1962 jusqu’à ce jour le p APC de setif et le p APW c connu d’avance(FLN).plutot sont les kaddacha(les serviteurs) du pouvoir. Elle est ou la démocratie ??????? C’est de la merde oui !!!!!mathachmouche.
djamel sahli :
yaatik essaha ya must akhelfi

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus