Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le froid sévit à Sétif

Un SDF meurt dans l’indifférence
samedi 7 janvier 2006, écrit par : Boutebna N.

Le froid sibérien qui sévit actuellement du côté des Hauts-Plateaux sétifiens où le mercure descend la nuit jusqu’à -3°C, vient de faire une victime dans la nuit de mercredi 5 janvier.
Ainsi un sans domicile fixe, âgé de 65 ans, qui avait l’habitude de se retrancher dans un coin d’une harrat (immeuble collectif) jouxtant l’Univers, un café situé en plein centre-ville, a été découvert au petit matin inanimé. L’on apprend de certains habitants de l’immeuble que la malheureuse victime était souffrante. Elle n’avait fait l’objet d’aucune visite des services concernés ou des « âmes charitables » qui n’ont pas inscrit dans leur « plan » d’action cette période hivernale. Il est utile par ailleurs de souligner que de nombreux sans domicile fixe des deux sexes accompagnés d’enfants à bas âge sont, en cet hiver glacial, livrés à eux-mêmes, alors que sous d’autres cieux ces vulnérables jouissent de l’attention des responsables et d’une couverture sociale et sanitaire appréciable. Il suffit de faire un tour du côté des arcades et des placettes situées tout autour de Aïn El Fouara pour constater le drame de ces citoyens chassés par les leurs et oubliés par la société. Ce drame fera-t-il réagir les responsables concernés ? « Pour mesurer le degré de nos souffrances occultées, j’invite les responsables et les élus surtout à mettre le nez dehors, la nuit, au moins pour cinq petites minutes. » Tels sont les amers propos qu’on ne peut commenter d’autant qu’ils émanent d’une personne touchée dans sa chair.

Kamel Beniaiche
El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus