Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ESS 1 - USB 0 : Biskra sans âme

vendredi 10 mars 2006, écrit par : El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Arbitrage : Benaïssa, Bourouis et Saker Averts. : Hadi Adel et Amrane (USB), Ben Ouanes, Keïta, Maïza (ESS). But : Derradj (74’) ESS

USB : Belmehdi, Khoualed, Thiam (Tréa 54’), Camara, Amrane (Boutemdjat 69’), Ben Moussa, Boussaïd, Younes, Ben Debka, Hadi Adel, Boulaïnceur. Ent. : Bougazoula

ESS : Mezaïr, Delhoum, Yakhlef, Lahlouh, Maïza, Ben Ouanes (Bettouaf 60’), Keïta, Debous, Derradj, Hadj Aïssa (Bouadam 70’), Bourahli. Ent. : Belhout

L’US Biskra aura fait un pas en superdivision, hier, après sa défaite à domicile devant l’ES Sétif sur le score de 1 à 0. Le peu d’espoir que nourrissaient les fans des Verts de la ville des Ziban s’est estompé hier, non seulement à cause du résultat qui a sanctionné les débats face à leur hôte sétifien, mais surtout à cause de la production et du rendement fourni durant cette partie. En effet, les poulains de Bougazoula, qui a succédé à Slimani démissionnaire après le nul face à l’ASO, jouaient sans âme et n’ont pu inquiéter leur adversaire du jour. Et c’est dire que l’équipe des Hauts-Plateaux, qui affiche un regain de santé ces derniers jours, a eu les occasions les plus nettes, notamment par Derradj (35’) qui, seul face au gardien, ratera lamentablement devant l’étonnement de son entraîneur Belhout. Au retour des vestiaires, l’attaquant sétifien se rachète et offre la victoire à ses coéquipiers à un quart d’heure de la fin. Sur une contre- attaque rapide, Derradj, bien servi par Yakhlef, se retrouve seul face au gardien Belmehdi et ouvre la marque (74’). L’ESS vient d’enregistrer une importante victoire qui la propulse à la 4e place, alors que l’USB aura déjà consommé un pied en superdivision.

M. B.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus