Accueil > Sétif profond

Draâ Kebila : Les citoyens protestent

dimanche 28 octobre 2007

N’ayant pas apprécié la qualité de travail de l’entreprise en charge de la réhabilitation du chemin de wilaya (RW 61), reliant leur commune à Hammam Guergour (chef-lieu de daïra), les habitants de Draâ Kebila n’ont, à la fin de la semaine écoulée, rien trouvé de mieux pour se faire entendre par les autorités que de prendre possession d’un point du chemin précité, bloquant ainsi la circulation routière. Les protestataires ont, par leur geste, voulu exprimer, disent-ils, leur ras-le-bol et alerter les autorités sur les dangers de cette chaussée aux nombreux points noirs. Ils ont aussi mis le doigt sur la « qualité » des travaux engagés. « Ce tronçon de route, qui compte 38 points noirs, est un danger pour ses usagers. Cette situation qui perdure depuis des années a l’air de s’éterniser, en dépit des travaux qui avancent à pas de tortue », dira un citoyen relayé par un autre qui ajoute : « L’hiver s’annonce et les travaux, qui accusent du retard, ne sont pas achevés, au grand dam des utilisateurs de cette route ». A noter que les voyageurs empruntant cet axe ont été obligés de bifurquer par Maoklane (10 km de plus) et Aïn Lagradj (15 km de plus), et faire donc des kilomètres supplémentaires pour arriver à bon port. Les autorités ont, quant à elles, promis de sommer l’entreprise de renforcer ses effectifs dans l’unique but d’accélérer la cadence.

L. Hammachi, El Watan


Derniers articles