Accueil > Sétif profond

Histoire de comptes débiteurs

dimanche 4 novembre 2007

Le client d’Algérie-Poste continue d’être victime, malgré lui, des humeurs des agents de l’institution et de la « technologie ».

A l’heure où elle est censée vendre et faire la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), Algérie-Poste est dans l’incapacité de gérer les comptes courants postaux de ses millions de clients de faire fonctionner durant quelques heures son réseau informatique national et ses distributeurs automatiques de billets, ou encore de fournir à sa clientèle tous les services dont elle fait la publicité à grands cris. La semaine dernière, nombreux titulaires de CCP ont eu la désagréable surprise de se retrouver avec des comptes débiteurs. Ils sont nombreux à avoir perdu leurs dernières illusions sur une quelconque efficacité de la poste. Il faut toute une gymnastique pour obtenir un relevé de compte, les machines ne fonctionnent pas, le papier listing n’est pas disponible, l’inspecteur de service ne peut pas faire marcher une imprimante…L’explication obtenue après un parcours, ardu, du combattant ne serait qu’une erreur de la poste qu’on fera payer, bien sûr, à l’usager. Le site Internet des CCP et le service vocal du 1530 ne sont plus disponibles, puisqu’il semble que de nouveaux codes sont en préparation, et nul ne jugera utile d’en informer le public.

Nabil Lalmi El Watan

Derniers articles