Accueil > Sétif profond

Zraya : Souffrances de potaches

dimanche 4 novembre 2007

Les conditions de scolarité des enfants de Zraya (localité dépendante de Beïda Bordj), un des plus pauvres bourgs de la wilaya sont, le moins que l’on puisse dire, impossibles. Parce que surchargées, des classes du CEM Merabet Saleh ne pouvent plus répondre aux attentes des 750 élèves « malmenés » par les problèmes de transport et de la « faim », sachant que la cantine de l’établissement ne peut offrir que 300 repas, le reste du contingent (soit 450 autres élèves), doit se contenter, dans les meilleurs des cas, d’un bout de pain et d’un verre de limonade. Notons la galère de ces enfants, notamment ceux qui résident dans les douars de Ouled H’djidjou et Ouled Khames, obligés de parcourir à pied entre 9 et 11 km quotidiennement. Pendant l’hiver, leur cauchemar atteint son paroxysme, les responsables concernés sont interpellés, étant donné que les problèmes susnommés sont la cause de la déperdition scolaire.

El Watan


Derniers articles