Accueil > Sétif profond

Aïn Oulmène : Histoire d’eau et d’éclairage

dimanche 11 novembre 2007

Plus de 3 000 habitants des 583 logements de Aïn Oulmène sont confrontés à moult problèmes.

Les infiltrations des eaux usées dans les canalisations d’eau potable pénalisent ces lieux, dont une partie est privée de ce liquide précieux. Elle n’étanche sa soif qu’au moyen de citernes acheminées par l’Algérienne des eaux, qui traque aussi les fuites, source d’innombrables désagréments. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le vétuste réseau de l’AEP du quartier est hors norme, ce qui a poussé les habitants à interpeller les responsables concernés pour sa réhabilitation. La défaillance de l’éclairage public est l’autre casse-tête chinois affectant l’un des plus importants quartiers de Aïn Oulmène, qui aurait besoin d’une attention rien que pour améliorer le cadre de vie du citoyen, lequel ne demande pourtant pas un voyage à la planète mars !

Azza R. El Watan


Derniers articles