Accueil > Sétif profond

Formation d’enseignants , Bientôt les signaux de fumée

mercredi 14 novembre 2007

Le service de formation de la direction de l’éducation de Sétif innove dans l’art de la communication.

Pour informer les enseignants, inscrits en formation à distance, de la tenue d’une session d’examen ou d’une session de rattrapage, le service choisit bien ses moments et ses moyens. Les examens se déroulent toujours durant les périodes de vacances, et l’information se fait de bouche à oreille. En effet, la 1ère session d’examen de l’année 2006-2007 a été boudée par les enseignants concernés pour cause de mauvaise organisation, la seconde s’est déroulée alors que les candidats, encore en vacances, n’ont pas été avertis, (à moins que l’on ne considère l’unique appel radio diffusé sur les ondes comme une nouvelle forme de convocation). La session de rattrapage, elle, s’est déroulée entre le 4 et le 8 novembre 2007, et les candidats ont eu leurs convocations au retour des vacances d’automne, le 10 du même mois. D’ailleurs, des candidats de 2e année n’ont pu subir leurs examens que grâce à des amis candidats au courant par on ne sait quel miracle, et qui ont subi la première série d’examens et pas la deuxième, alors que leurs collègues de Bejaïa ont eu droit aux deux séries. Les personnes qui ont tenté de se renseigner sur cette formation, qui n’est même pas prise au sérieux par ses initiateurs, ont été orientées vers les services de l’UFC. Ce n’est pas là qu’ils auront la chance d’y voir plus clair, et les responsables de la direction de l’éducation dégagent leur responsabilité.Il faut signaler que lors du dépôt de candidatures, les services concernés qui, en plus de quatre enveloppes libellées à l’adresse de l’enseignant, ont noté les numéros de téléphone des inscrits, et (sans rire) leur adresse électronique. Il serait peut-être bon de revenir aux bons vieux moyens d’antan, et de ressusciter les crieurs dans les souks.


Derniers articles