Accueil > Sétif profond

56 familles dans le noir à Aïn Roua

dimanche 25 juin 2006

Le quartier Nilou, implanté au cœur de Aïn Roua, chef-lieu de commune située à 25 km au nord de Sétif, est dépourvu d’électricité. Les 56 familles, qui occupent les lieux, passent leurs nuits à la « chandelle ».

Cet état de fait perdure depuis... 1996. Pis, la ligne de la haute tension menace les habitants du quartier. « Cette malvie a trop duré. Pour avoir de la lumière, on est obligés d’utiliser le système D, dangereux dans tous les cas », précise un citoyen qui a échappé dernièrement à une électrocution certaine. Interrogé, le P/APC met le doigt sur les difficultés de la commune, n’étant pas en mesure de supporter financièrement un tel problème qui accentue le calvaire de ses concitoyens. Il dira : « Pour raccorder le lotissement, Sonelgaz a exigé 189 millions de centimes. Etant déficitaire, l’APC n’est pas en mesure de payer cette somme. Une fiche technique a été transmise à la tutelle qui va sans nul doute prendre en charge la question. » En attendant l’heureux épilogue, l’obscurité meublera pour un certain temps les nuits de... Nilou.

L. Hammachi El Watan

Derniers articles