Accueil > Sétif profond

Zraya : Des robinets à sec

mercredi 21 novembre 2007

Les habitants de Zraya (Beïda Bordj), l’un des plus pauvres bourgs de la wilaya, font face à moult problèmes. La question de l’eau qui se fait désirer occupe la pole position des maux qui empoisonnent la vie de la population de ces lieux « perdus ». Les dernières intempéries ont non seulement endommagé le réseau de l’AEP, mais porté un sacré coup au débit du forage de Taoughlalet. De 6 l/ s, le point d’eau précité ne livre désormais plus que 2 l/s. Cette quantité n’étanche plus la soif de 350 familles de certains douars tels que Messahel, Zaâna et Laâlma, dont les robinets sont à sec. Ces citoyens aux petits revenus sont dans l’obligation de recourir aux vendeurs d’eau, qui « facturent » la citerne à plus de 400 DA. Les « histoires » des petits ponts, devant permettre aux habitants de nombreux hameaux de traverser des oueds en crue en toute sécurité, demeurent en suspens, tout comme les projets des routes, moyen idoine de désenclaver ces patelins toujours dans l’attente de meilleures conditions de vie.

Azza R. El Watan

Derniers articles