Accueil > Sétif profond

Aïn Abessa : Les chemins communaux, un casse-tête

dimanche 25 novembre 2007

L’état de délabrement de ces chemins ne fait qu’aggraver l’isolement des quartiers et des mechtas de la commune.

Seule la route principale du centre-ville souffre moins grâce à quelques retouches menées par les services de la commune de temps en temps. Ces chemins ne semblent pas être d’une grande importance pour les autorités et les responsables, faute de financement et autres moyens. Les routes des quartiers ne sont pas prises en considération depuis des années. A ce propos, un jeune universitaire fera cette remarque : « Tous les élus qui sont passés par là, et qui ont eu en charge ces chemins arguent souvent de l’insuffisance des ressources financières. La prise en charge de nos chemins est inscrite au programme communal de développement (PCD), lequel demeure insuffisant pour la réhabilitation de tous les chemins, selon nos élus. Les chemins de nos quartiers sont impraticables, boueux en hiver et poussiéreux en été, nous attendons une intervention urgente des autorités de la wilaya pour mettre fin à notre calvaire ». A noter que les travaux de terrassement ont été entamés depuis quelques jours à Aïn Abessa et cela va, sans nul doute, aggraver la situation.

L. Hammachi, El Watan

Derniers articles