Accueil > Sétif profond

Que d’affaires scabreuses !

mercredi 12 décembre 2007

Les éléments de la brigade des stupéfiants de la police judiciaire de Sétif ont procédé samedi dernier à l’arrestation de trois individus pour détention, commercialisation et consommation de stupéfiants.

Sur information, les policiers ont tendu une souricière à A.A., 22 ans, qui stationnait son camion de transport de marchandises sur le boulevard de Ouled Braham. Ce dernier, en compagnie de B.K., 21 ans, prenaient de la drogue à l’intérieur du véhicule (Harbin). Aux environs de 16 h, ils seront approchés par Y.A., 25 ans, qui achètera un morceau de kif pour la somme de 100 DA, et c’est à ce moment qu’ils seront appréhendés par les policiers en flagrant délit. Ces derniers découvriront sur A.A. une quantité de 14,4 g de kif traité, la somme de 10 240 DA et un carnet de crédit, sur B.K., une cigarette roulée et sur Y.A. la somme de 400 DA. Les trois individus arrêtés ont été présentés devant le procureur de la République, qui a ordonné de les placer sous mandat de dépôt pour les motifs de détention, commercialisation et consommation de drogue. Le véhicule, qui servait de couverture aux activités du dealer a été mis à la disposition de la justice. Le 27 novembre 2007, les éléments de la brigade criminelle, agissant sur renseignements, interpellent M.A., 34 ans, pour recel d’un véhicule volé (Peugeot 405) et usage de faux documents officiels. M.A. admettra avoir acheté le véhicule de K.K., 34 ans, condamné à deux ans pour une affaire de faux et usage de faux. Présentés devant le magistrat instructeur le 10 décembre 2007, les deux mis en cause seront écroués. Le 3 novembre, les mêmes éléments, agissant sur plainte contre X, pour vol de voiture, déposée par la victime M.K. (41 ans), arrêtent, en possession du véhicule, Dj.F. (28 ans), qui déclare le garder depuis 2 jours pour le compte de B.C. (34 ans) ; ce dernier est toujours en fuite. Présenté devant le juge d’instruction, Dj.F. a été placé sous contrôle judiciaire. Les éléments de la brigade des mineurs, agissant suite à l’appel de la direction de la cité de l’enfance, ont appréhendé D.N. (18 ans) en état d’ébriété. Après fouille et enquête, ils découvrent sur la jeune fille arrêtée un morceau de kif, qui lui aurait été remis par un individu qu’elle n’a pas identifié. Présentée devant le procureur de la République, la mise en cause a été placée sous mandat de dépôt.

N. L.
El Watan


Derniers articles