Accueil > Sétif profond

Bougaâ : Hôtel budgétivore

mercredi 26 décembre 2007

Neuf mois après la reprise, par la municipalité de Bougaâ, de son bien l’hôtel de la commune, géré jusque-là et pendant douze ans par un privé, la structure est toujours fermée.

L’unique hôtel de la ville, chef-lieu de daïra, située à 45 km au nord du chef-lieu de la wilaya, est revenu sous la coupe de la municipalité qui reprend ainsi son bien par le biais d’une décision de justice, appliquée par la force publique en mars dernier. Le refus de l’ex-exploitant d’honorer, depuis le 10 octobre 1995, le loyer s’élevant mensuellement à 350 000 DA, est la cause principale de cette expulsion. Les citoyens veulent toujours savoir pourquoi cet hôtel, d’une capacité de 22 chambres, est toujours inexploité et loin d’être à la portée des uns et des autres. Selon des sources proches de l’APC, la réhabilitation et l’aménagement de l’infrastructure nécessiteront une enveloppe financière avoisinant les 10 MDA. En attendant la réaction de la nouvelle équipe communale envers cette structure située à quelques encablures de la célèbre station thermale de Hammam Guergour, pouvant être une autre source de rentabilité pour la commune, l’hôtel demeure pour l’heure un corps sans âme.

L. Hammachi El Watan


Derniers articles