Accueil > Sports

Ligue des champions arabe - En raison d’un calendrier chargé Vers le retrait de l’ES Sétif

lundi 7 janvier 2008

L’ES Sétif devrait faire l’impasse sur une des deux compétitions internationales auxquelles elle participe, la Ligue des champions arabe et la Ligue des champions d’Afrique, nous a indiqué le président du club Abdelhakim Serrar. L’ESS, qui est Champion arabe en titre, a franchi un grand pas vers les demi-finales de la Ligue des champions arabe des clubs. Les matchs de cette compétition coïncideront avec la Ligue des champions d’Afrique qui débutera le mois de février 2008. Avec les déplacements en Asie (Coupe arabe) et en Afrique (Coupe d’Afrique), l’ESS aura du mal à jouer sur les différents fronts, c’est-à-dire la Coupe d’Algérie et le Championnat national. A cet effet, Serrar a fait savoir qu’il doit tenir une réunion avec le staff technique et les dirigeants du club. « Ce sera difficile de jouer sur plusieurs fronts », a affirmé le président de l’Entente qui n’exclut pas, a-t-il dit, « l’éventualité de se retirer d’une des deux compétitions internationales, à moins que l’on participe avec l’équipe B dans une de ces compétitions ».

Toutefois, il semblerait que l’ESS se retirera de la Ligue des champions d’Afrique puisqu’elle est déjà en lice en Coupe arabe. Cette décision devrait être officialisée après la réunion de la direction du club. L’Entente n’a pas le choix quand on sait qu’elle ne pourra pas bénéficier du report de ses matches de championnat lors de la phase aller. Pour rappel, le président de la ligue nationale de football avait affirmé que le championnat doit se terminer le 19 mai 2008 afin de permettre à l’équipe nationale de se consacrer à la préparation des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010. L’équipe nationale disputera quatre matches officiels en juin 2008. De ce fait, il n’est pas permis à la LNF de reporter des matches de championnat et l’ESS est la première équipe concernée. Afin de ne pas trop perturber le championnat, l’Entente est contrainte de se retirer d’une des deux compétitions, la Ligue des champions arabe ou la Ligue des champions d’Afrique. D’ailleurs, le président de la LNF a souhaité que la CAF et l’Union arabe trouvent une solution au chevauchement de ces deux compétitions.

Le Quotidien d’Oran


Derniers articles