Accueil > Sétif profond

Le problème des 40 logements persiste

dimanche 20 janvier 2008

Après deux sit-in devant les sièges de l’OPGI de Sétif et de la wilaya, tenus pour signaler leur refus de l’actualisation des prix de leurs futurs appartements, fixés initialement par le promoteur à 171,5 millions de centimes, les acquéreurs des 40 logements sociaux participatifs, implantés à El Eulma, ont, à travers une correspondance, sollicité l’arbitrage du wali, d’autant qu’ils ont été informés que le marbre des cages d’escalier, cause de l’augmentation, a été réglé par les fonds de la wilaya. Les acquéreurs, qui sont aussi confrontés à une affaire de puits, diront : « Les prix doivent être revus à la baisse. Nous ne sommes en rien responsables des retards accusés dans la réalisation du projet, à l’origine de cette actualisation des tarifs, devant être supportée par l’entrepreneur ou par les chargés de l’opération, qui n’ont pas respecté les clauses du cahier des charges ». Le forage, réalisé par l’entreprise en charge du projet, a été aménagé par les bénéficiaires pour son utilisation à des fins domestiques. Les responsables de l’antenne de l’OPGI d’El Eulma essaient de leur mettre les bâtons dans les roues et de s’opposer à l’exploitation de ce point d’eau, en faisant pression sur le subdivisionnaire de l’hydraulique. Les attributaires ont rencontré, récemment, le directeur de l’hydraulique, qui a promis de trouver une solution au problème.

Sadek Djerdi El Watan

Derniers articles