Accueil > Sétif profond

Bougaâ. L’aménagement au point mort

dimanche 27 janvier 2008

La commune de Bougaâ, située à 45 km au nord du chef-lieu de la wilaya a bénéficié, récemment, du montant de 120 MDA pour l’aménagement et la réhabilitation de plusieurs quartiers de la commune.

Les travaux, entrepris il y a plus de 4 mois, et qui concernent la réfection de plus de 2 km de routes de quartiers, la réhabilitation des trottoirs et aussi l’éclairage public, ont été attribués à quelques entrepreneurs. L’opération, qui s’inscrit dans le programme de la direction de l’urbanisme et de la construction destiné au « relookage » de la ville, accuse un retard important au niveau de plusieurs parties de la cité, avec le lot de désagréments causés aux résidents. Un habitant du quartier Bouyouzi dira, à ce sujet : « Les travaux ont été entamés, il y a un bon moment. Nous avons accueilli cette opération avec joie, surtout après la dégradation qu’a connue notre bourgade, mais la joie n’a guère duré, vu que les travaux accusent un sérieux retard. Les chaussées sont actuellement impraticables, boueuses et plus dégradées qu’avant ». Un autre d’ajouter : « La situation nécessite une intervention d’urgence des services concernés. Les chaussées sont endommagées, et l’utilisation de nos véhicules est devenue chose impossible ». De leur côté, les responsables locaux ont promis de régler cette affaire au plus vite, mais ils demandent encore aux citoyens de patienter un peu. Le vice-président de l’APC de préciser : « On est au courant du problème ; il sera réglé dans deux mois au plus tard, car les travaux de renouvellement du réseau AEP nécessitent une période d’essai pour ne pas endommager le tapis, un peu de patience, tout sera réglé et rentrera dans l’ordre ». Les citoyens prendront encore leur mal en patience, en espérant voir leur environnement immédiat s’améliorer.

L. Hammachi El Watan

Derniers articles