Accueil > Sétif profond

El Eulma : Une cité dans la gadoue

mercredi 6 février 2008

En attendant l’achèvement des travaux de voierie engagés, les habitants de la cité Laïd, un des quartiers les plus populaires d’El Eulma, endurent tous les désagréments occasionnés par les chantiers qui occupent la place.

Les ruelles sont complètement défoncées pour l’installation des réseaux d’assainissement et d’AEP, ce qui rend quasiment impossible l’accès aux équipes d’éboueurs. Cette situation met à mal les habitants, qui sont désormais acculés et sont à la recherche de solutions pour protéger leur cadre de vie. Face à cet état de décrépitude avancé et insoutenable pour les milliers d’habitants de la cité, les services de l’APC ne peuvent, devant le déficit en main d’œuvre, résoudre dans l’immédiat le problème qui balafre une partie de la deuxième ville de la wilaya. « Je suis obligé de transporter les déchets ménagers sur des centaines de mètres pour ne pas avoir à empester davantage les alentours de nos demeures, qui sont entourées de marécages nauséabonds », dira un père de famille. La situation perdure depuis plusieurs mois déjà, et a connu un accroissement notable de désagréments au cours des dernières semaines, même les routes menant à l’hôpital ont été bloquées. La sonnette d’alarme est tirée.

R. B. El Watan


Derniers articles