Accueil > Economie

Grogne chez les aviculteurs

mercredi 6 février 2008

Les prix des aliments de volaille connaissent, ces derniers temps, une hausse exorbitante.

La mise en application de la nouvelle tarification suscite de l’inquiétude dans le milieu des aviculteurs. Conséquence : la volaille, d’habitude disponible sur le marché, se fait rare ces jours-ci. Les éleveurs estiment que la facture relative aux aliments de volaille est de plus en plus salée. Beaucoup de producteurs se seraient donc retirés du circuit. L’on apprend que les aliments de base sont passés de 3 473 à 3 973 DA/q. Les dérivés suivent, en masse, cette augmentation. Certaines matières sont payées 3 850 au lieu de 3 250 DA/q. Face à ces nouveaux prix, les aviculteurs et producteurs de volaille ne cachent pas leur scepticisme, comme le déclarent certains d’entre eux. Beaucoup sont en train de liquider leurs stocks de réserve, en vue de changer d’activité.

Razik Bacha, El Watan


Derniers articles