Accueil > Sétif profond

SECTEUR DE L’ÉDUCATION A SÉTIF : Malaise chez les intendants

dimanche 17 février 2008

Le personnel d’intendance du secteur de l’éducation nationale exerçant au niveau des établissements scolaires du moyen et du secondaire de la wilaya de Sétif a observé, dernièrement, un sit-in devant le siège de la direction de l’Education.
Les protestataires rejettent globalement leur classification dans le projet du nouveau statut particulier déposé dernièrement au niveau de la chefferie du gouvernement. « Nous avons été lésés, notamment dans les volets classification, formation et promotion. Nous demandons la révision pure et simple de ce statut », a tenu à affirmer un intendant protestataire. Les économes des établissements scolaires exigent aussi de bénéficier des primes allouées à leurs collègues enseignants ainsi que des primes relatives à la gestion des établissements annexes. Les protestataires estiment aussi avoir le droit de percevoir la prime de caisse à l’instar des fonctionnaires des autres corps ainsi qu’une prime exceptionnelle pour la gestion du livre scolaire, les cantines scolaires, la prime spéciale de scolarité et les examens et concours. A l’issue de ce sit-in, des représentants de cette frange ont été reçus par le directeur de l’éducation de la wilaya de Sétif qui les a rassurés quant à la transmission de leurs doléances à la tutelle, seule habilitée à prendre les mesures nécessaires. Notons enfin que les adjoints d’éducation, les conseillers d’orientation scolaire et les sous-intendants ont eux aussi tenu leurs sit-in respectifs, lundi et mardi, afin d’afficher leur mécontentement quant au projet du statut particulier du secteur. La balle est actuellement dans le camp du ministère de l’Education qui doit prendre en considération ces revendications afin d’éviter de nouveaux bras de fer et de désamorcer cette crise qui risque de prendre de l’ampleur.

I. S. Le Soir d’Algérie

Derniers articles