Accueil > Sétif profond

Sit-in des marchands ambulants à El Eulma

samedi 23 février 2008

Des dizaines de marchands ambulants de fruits et légumes ont observé, mercredi dernier, un sit-in devant le siège de l’APC. Par cette action, les commerçants entendaient interpeller les élus locaux sur les droits de stationnement auxquels ils sont soumis depuis plusieurs années.

Les manifestants, qui ont bloqué la route aux alentours de la mairie d’El Eulma, ont été reçus par le P/APC à qui ils ont présenté leurs revendications. La réglementation du stationnement aux abords du marché couvert, le ras-le-bol de ces pères de famille qui n’ont de ressources que ce commerce, en plus des continuelles courses-poursuites avec les services de l’ordre sont les principaux sujets de la protestation. A signaler que l’espace réservé au marché couvert de la ville présente une image des plus lamentables, d’autant que les lieux sont envahis par des tracteurs, chariots et divers autres engins de transport, dont le nombre ne cesse d’augmenter, et qui s’accaparent chaque centimètre libre de toutes les voies de passage. A ce propos, le maire dira à l’adresse de ses interlocuteurs ceci : « Les routes, qui sont déjà encombrées par tous les brocanteurs et marchands ambulants, sont l’autre balafre de la ville. Cet état de fait cause de nombreux désagréments à la population ». Rappelons que le P/APC est à l’origine de l’interdiction de stationnement des marchands qui squattent les rues de la cité. Notons enfin que lors de cette rencontre, le responsable en question a proposé l’implantation d’un marché de proximité sur la placette de Douar Souk, ce qui permettra aux marchands d’exercer leur commerce, et à la ville de perdre la piètre image qu’elle offre.

Razik Bacha El Watan


Derniers articles