Accueil > Sétif profond

Les engagements des uns et des autres

dimanche 23 mars 2008

La trémie de Bouaroua, ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive, a été mise à la disposition des automobilistes jeudi dernier. Livrée avant l’expiration des délais, cette acquisition (la deuxième du genre à Sétif) a été très bien accueillie.

En dépit des innombrables contraintes, les initiateurs de ce projet ont tenu donc les engagements pris en septembre dernier. La mise en service de cet ouvrage d’art a désengorgé la circulation routière au niveau de cet autre point névralgique de la cité qui étouffe encore. Ce projet a, par ailleurs, donné des idées aux citoyens qui souhaitent l’installation d’une double trémie au carrefour du marché des 1014 logements, alors que d’autres attendent, avec impatience, l’extension de la piste de l’aéroport à 2 900 m, d’autant que la 6e infrastructure du pays, après celles d’Alger, Oran, Constantine, Hassi Messaoud et Annaba, ayant réalisé, en 2007, plus de 2 761 mouvements commerciaux, est plus que rentable. Aux dernières nouvelles, « l’utopique » extension sera, selon certaines indiscrétions, consignée dans la loi des finances complémentaire de l’année en cours. Cet énième engagement sera-t-il, cette fois-ci, tenu, d’autant que cette extension tient en haleine les universitaires et les hommes d’affaires dans l’attente de nouvelles dessertes, ainsi que les voyagistes et citoyens qui voudraient tant prendre la direction des lieux saints à partir de l’aéroport du 8 Mai 1945 ?

Kamel Beniaiche, El Watan

Derniers articles