Accueil > Sétif profond

Bougaâ : Colère des voyageurs

dimanche 30 mars 2008

Les transporteurs privés, assurant la ligne Sétif -Bougaâ, forts de leur monopole dans l’activité, ont procédé encore, au cours de la semaine, à une augmentation des tarifs. Le ticket passe de 45 à 50 dinars.

Cette hausse, la deuxième en une année, laisse perplexes les usagers de la ligne, qui paient maintenant 50 DA au lieu des 30 habituels. Des travailleurs, obligés d’utiliser quotidiennement le bus pour aller à Sétif se plaignent ainsi : « On se couche sur un prix et on se réveille sur un autre. Les transporteurs imposent leur loi et ne prennent nullement en considération le voyageur, faisant passer les tarifs au double sans prévenir. De 30 DA, on est passé à 45, et maintenant on passe à 50 DA, ç’en est trop ! » Les voyageurs de la commune de Aïn Roua subissent le même diktat. Le ticket pour un trajet de 33 km passe de 25 à 40 DA. Devant cette situation, un usager dira : « Nous demandons le retour de l’entreprise publique de transport, ce qui fera réfléchir les transporteurs privés, qui se croient tout permis, et mettra fin à leur mainmise sur le secteur ». La seule explication fournie par les opérateurs privés est « l’augmentation » du prix du gasoil. A la direction du transport, on réplique aux revendications des voyageurs par ces mots : « Liberté des prix et loi de la concurrence ».

L. Hammachi
El Watan


Derniers articles