Accueil > Sports

L’UAFA tranche enfin : Casablanca écarté de la course : La finale de la Coupe arabe en Algérie ou en Égypte

dimanche 27 avril 2008

Selon un communiqué de l’Union arabe association de football, la finale de la cinquième édition de la Ligue des champions arabes programmée le 28 mai prochain aura lieu, soit en Algérie, soit en Égypte, c’est-à-dire à l’issue de la demi-finale retour qui opposera jeudi prochain l’Entente de Sétif au club égyptien de Talae Al Djeïch.

C’est ce qui a été décidé par le secrétariat général de l’instance arabe à l’issue de sa réunion tenue il y a deux jours au Caire. D’ailleurs, une commission de préparation de cette finale a été installée à l’effet d’entamer les procédures à l’organisation. Cette commission sera présidée par le Soudanais Majdi Chems Eddine, membre du comité exécutif de l’UAFA et président de la commission de discipline de l’instance arabe.

Ce dernier sera assisté par deux autres membres, en l’occurrence Walid Al Kourdi, secrétaire général adjoint de l’instance arabe, et Amar Bachara, représentant du groupe Art sponsor majeur et officiel de cette compétition. Une première réunion de la commission en question est programmée le 2 mars à Alger en cas de qualification de l’Entente pour la finale ou deux jours plus tard au Caire si les Égyptiens de Talae Al Djeïch parviendront à passer favorablement l’écueil ententiste. Il est à noter que la ville la mieux indiquée pour accueillir un tel rendez-vous est celle de Blida et son stade Tchaker. Il faut dire à ce titre que ce n’est que justice rendue aux Sétifiens qui ont été privés sans convaincre de jouer sa finale face au club jordanien d’Al Fayçali.
Il faudra noter également l’apport appréciable de l’ancien président de la Fédération algérienne de football et vice-président de l’UAFA, Mohamed Raouraoua, qui a pesé de tout son poids pour que l’Algérie puisse organiser une finale de la Coupe arabe.

F. R. Liberté


Derniers articles