Accueil > Culture

Une comédie musicale pour Youm El Ilm

dimanche 11 mai 2008

Un nouveau travail artistique a vu le jour pour célébrer Youm El Ilm, le 16 avril. L’œuvre, une comédie musicale, selon son auteur Nabil Mousli, n’a rien à voir avec les habituelles « malhamates » ou épopées, montées en opérettes ; il s’agit plûtot d’une nouvelle façon de voir les choses. En effet, alliant le chant, la parole et la danse, l’œuvre échappe à la lourdeur à laquelle on nous a habitués lors de ce genre de célébration. L’histoire de la science, qui va de pair avec celle de l’homme, est racontée à travers les âges par les chants exécutés par la chorale des enseignants de musique de la direction de l’éducation de Sétif qui, ne l’oublions pas, s’est distinguée en décrochant la 2e place au festival des ensembles vocaux 2008, ainsi que par la chorégraphie assurée par le ballet Sitifis et l’interprétation des passages de théâtre par des acteurs, dont Djamel Abidi, auteur du texte. « L’élite de la science, des chandelles qui ne s’éteignent pas », produite par la direction de l’éducation, réunit divers genres musicaux et styles chorégraphiques. La créativité est peut-être en train de reprendre du terrain, après toutes ces années de règne de la médiocrité et de l’indigence intellectuelle.

El Watan


Derniers articles