Accueil > Sports

JSMB 2 - ESS 2 : Les Béjaouis sont revenus de loin

mardi 13 mai 2008

Les finalistes de la Coupe arabe, et de la Coupe d’Algérie, en l’occurrence l’ES Sétif et la JSM Béjaïa, ont gratifié, hier, le public du stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa d’un foot alerte, efficace et surtout spectaculaire. Les 22 acteurs, en effet, ont fait preuve d’une débauche d’énergie qui a fait le bonheur des présents. Le premier half a été entamé tambour battant par les camarades de Zeghdoud, qui ont essayé, durant le premier quart d’heure, de “presser” cette équipe sétifienne qui, malgré la fatigue, a résisté tant bien que mal aux rushs des Vert et Rouge de la Soummam. Et c’est Derrahi qui donna le ton à la 9’ d’une pichenette, mais son tir passa loin du cadre.

Boukessassa a également tenté sa chance des 18 yards à la 16’, mais sans conviction. Véritablement bien en place, les enfants de Aïn Fouara, l’orage passé, ont commencé a imposer leur “loi technique” et Moumen lança Mecheri (21’) qui d’un tir rageur ne laissa aucune chance à N’jeukam, le portier béjaoui ouvrant de ce fait la marque pour l’ESS.
Continuant sur leur lancée, les hommes à Simondi occupèrent complètement tous les espaces à la face de Ghazi and Co, et le deuxième but est venu d’ailleurs quelques instants plus tard par l’intermédiaire de Mecheri, encore lui, à la 42’ qui coupa complètement le souffle aux Béjaouis. Au second half, les locaux optèrent pour un autre plan, ce qui leur permettra de dominer et Meguatli réduit la marque suite une passe lumineuse de Boukessass (54’). À partir de cet instant, les occasions se sont multipliées pour les deux teams avec un leger avantage à la JSMB. Et alors que l’on se dirigeait vers la fin de cette partie, Boukessassa surgit du néant et inscrit un but inespéré pour son équipe (92’) au grand bonheur des fans de l’équipe phare de la Soummam, qui est revenue de loin.

Pour Simondi, le coach de l’Entente : “Je suis déçu car les joueurs ont flanché en deuxième mi-temps. Quelques joueurs que j’ai incorporés ont démontré leurs limites d’où la nécessité de travailler davantage.” L’entraîneur de la JSMB, Boussekine, dira pour sa part qu’“on a apporté des correctifs en deuxième mi-temps en changeant la structure du jeu et cela a porté ses fruits. Je suis satisfait de la débauche d’énergie de mes joueurs.”

A. Hamouche, Liberté


Derniers articles