Accueil > Sétif profond

El Eulma : Histoire de bitume

mercredi 21 mai 2008

Lancée en 2007, l’opération de réfection et de bitumage des routes de la cité Bahlouli, ayant mobilisé 45 MDA (millions), se trouve des mois après, au point mort. S’avérant insuffisante, l’enveloppe allouée en est, selon le P/APC, la cause. Pour clore l’opération qui empoisonne la vie des citoyens de la cité, une rallonge de 35 MDA est nécessaire. Afin de donner un coup de fouet aux travaux, lesquels accusent nous dit-on un retard de 5 mois, la wilaya vient de débloquer 24,5 MDA, qui relanceront le chantier devant être bouclé avant la fin juin de l’année en cours. D’un autre côté, le volet de la régularisation du foncier de la cité, laquelle s’est, des années durant, distinguée par les constructions illicites, est en voie de finalisation. D’après le P/APC, les actes de propriété seront prochainement remis aux habitants, conformément aux dernières directives du wali, transmises lors de sa dernière virée dans ces lieux abritant plus de 6 000 habitants. « L’amélioration du cadre de vie et la révision de l‘aspect urbanistique de la cité Bahlouli, future zone d’extension de la ville, sont les points les plus importants de la feuille de route de l’assemblée communale », nous confie M.Ghoul, le premier magistrat d’El Eulma.

Razik Bacha, El Watan

Derniers articles