Accueil > Sports

Simondi a abordé son avenir avec Serrar

jeudi 29 mai 2008

Serrar et Bernard Simondi se sont rencontrés, lundi soir, dans le restaurant syrien à Sétif pour aborder conjointement leur avenir au club. les deux hommes ont discuté à cœur ouvert de tout ce qu’ils ont vécu cette saison ensemble. Le président sétifien a proposé au Corse de rester à la barre technique afin de poursuivre son travail de fond qu’il a entamé à son arrivée à la barre technique en décembre 2007. “On peut pas être ingrat envers quelqu’un qui a donné au club un autre visage, en réalisant un travail de fond reconnu par tout le monde. Simondi aura ma confiance, car c’est un homme très humain qui a réalisé un résultat, il est très compétent. L’Entente aura toujours besoin de ses services. On va procéder à des changements au sein du staff technique”, nous révéla le boss sans ajouter plus. Selon des sources dignes de foi, l’actuel adjoint de Simondi sera remercié prochainement pour incompatibilité d’humeur avec l‘entraîneur et certains cadres de l’équipe. Simondi rentrera chez lui en fin de semaine. Par ailleurs, le commandement de la Gendarmerie nationale a convié aujourd’hui l’équipe sétifienne à un déjeuner à l’hôtel militaire de Beni-Messous pour récompenser les champions arabes. Sur le plan du recrutement, Serrar a ciblé des joueurs de gros calibre qu’il refuse de divulguer. “C’est ma stratégie, il y a des joueurs qui ont donné leur accord pour venir chez nous, c’est une question de jours. Je vais partir en vacances en Allemagne pour une dizaine de jours, à mon retour, je finaliserai avec les nouvelles recrues”. Notons que Hadj Aïssa est en pourparlers avancés avec un club espagnol, Slimane Raho a définitivement quitté l’ESS pour un club qatari dont la signature, dit-on, est imminente. Lemouchia Khaled est convoité par un club saoudien, de même que Adel Maïza, sans compter d’autres cadres qui sont annoncés ici et là. “Celui qui veut partir n’a qu’à le faire, l’Entente saura les remplacer”, commente Serrar qui s‘envolera ce vendredi en Allemagne.

R. A. Liberté


Derniers articles