Accueil > Sétif profond

Béni Ouartilane : Entraves à projet d’utilité publique

dimanche 6 juillet 2008

Les membres de l’association Ibtissama, qui vient de réaliser un de ses objectifs- phares, la création d’un centre psychopédagogique à Béni Ouartilane, et dont la cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée le 14 mars dernier en présence du ministre de la Solidarité Djamel Ould Abbas, accompagné du wali, s’interrogent sur le retard de la délivrance du permis de construction par la direction d’urbanisme et de construction (DUC).

Selon des sources proches de l’association, le projet est en bonne voie et la 3e dalle sera coulée dans les prochains jours ; ne manque que le permis, réel obstacle à l’avancée des travaux. Rappelons que ce centre psychopédagogique prendra en charge une centaine de handicapés de différentes catégories (visuel, auditif, moteur et mental), et dont la réalisation coûtera la coquette somme de 150 MDA (millions) ; un bienfaiteur a déjà résolu le problème de l’assiette avec le don d’un terrain de 1,6 ha, alors que le suivi et soutien de ce projet sont l’œuvre d’âmes charitables et autres bienfaiteurs de la région, en attendant une contribution financière des pouvoirs publics pour que ce projet se concrétise.

Par L. H. El Watan

Derniers articles