Accueil > Sétif profond

Où sont passées les entreprises ?

mercredi 17 septembre 2008

Des travaux de réhabilitation de plusieurs cités de la ville de Sétif ont été entrepris il y a plus d’une année.

On voyait alors des ouvriers qui s’occupaient à restaurer et à réhabiliter les cités des 750 logements (Bel Air), 132 logements (Bizard), 140 et 206 (El Maabouda)… Les trottoirs étaient refaits, des placettes aménagées, des arrêts de bus installés, des espaces verts tracés… Seulement et d’un seul coup, comme par magie, un jour, ces ouvriers ont disparu, laissant tout en plan, et on ne les a plus revus. Les trottoirs sont toujours défoncés aux 750, 132, 140, 206 logements… Quand ces travaux seront-ils achevés ? Seul Dieu le sait. Mais l’on s’interroge sur les raisons qui font que la cité des 600 logements, située en face du siège de l’APC, est l’objet de toutes les attentions et de tous les soins depuis quelques années. Pourquoi cette cité est-elle bien entretenue, alors que les autres sont à l’abandon, que leurs caves ne sont pas nettoyées, et que le moindre espace vert ou la moindre aire de jeux n’y existent ?

Par N. L. El Watan


Derniers articles