Accueil > Sétif profond

300 Logements « sous scellés »

dimanche 21 septembre 2008

Trois cent bénéficiaires de logements socio-participatifs construits sur le site de la confédération algérienne du patronat (CAP El-Hidab) attendent sur des charbons ardents la remise des clefs qui tarde à se faire.

L’entrave principale à cette remise serait le non raccordement de ces habitations au gaz et à l’électricité, condition sine qua non, imposée par l’administration avant toute distribution, alors que les logements sont fin prêts depuis plus d’une année. Contacté par nos soins, un des entrepreneurs renvoie la balle vers Sonelgaz, et dit en substance ceci : « L’amenée de l’énergie n’est pas du ressort de l’entrepreneur ayant réalisé dans les délais, la bâtisse, les bordures, les espaces verts et les réseaux d’assainissement et d’AEP ».

Ballotés d’une administration à une autre, les infortunés citoyens ne savent plus à quel saint se vouer, ni, en cette période de rentrée scolaire, où inscrire leurs enfants scolarisés. En ultime recours, les attributaires dont bon nombre louent encore chez des privés à des tarifs exorbitants, demandent l’intervention du premier responsable de la wilaya pour qu’il mette un terme à leurs démêlés et libère le cas échéant leurs appartements ne devant rester sous scellés pour une banale histoire…

Par Azza R. El Watan


Derniers articles