Accueil > Sports

USM Sétif : Le doyen de mal en pis

lundi 17 novembre 2008

Le doyen des clubs sétifiens va le moins qu’on puisse dire mal. Des dirigeants n’ayant aucun antécédent sportif sont à l’origine de la crise qui couve au sein d’une association laquelle végète dans les profondeurs du classement de la division deux.

Les partenaires de Natèche, qui ont perdu les quatre dernières rencontres dont trois à domicile, hypothèquent leurs chances de maintien en DII. Pour sauver une saison déjà compromise, l’USMS, qui a enfanté certaines figures emblématiques du football algérien, doit se renforcer lors du mercato sachant que l’effectif actuel qui a montré ses limites ne peut tenir le coup, engager et au plus vite un entraîneur en mesure de redresser la situation et se doter d’une direction capable de remettre la machine sur les rails.

Le nerf de la guerre qui fait actuellement défaut aux Grenats est l’autre cause de la dérive d’une association ne méritant pas un tel sort. Les initiateurs de la pétition dont certains ont l’habitude de pêcher dans les eaux troubles possèdent-ils une baguette magique pour sauver ce qui reste à sauver ou veulent-ils, pour des desseins inavoués, revenir au devant de la scène ?

Par Kamel Beniaiche, El Watan


Derniers articles