Accueil > Sétif profond

Lahmamcha attend le gaz naturel

dimanche 23 novembre 2008

Les citoyens de la mechta Lahmamcha, dans la commune de Bougaâ, à 45 km au nord du chef-lieu de wilaya, appellent les autorités à inscrire leur localité parmi celles à raccorder au réseau de gaz naturel.

« Nous espérons être raccordés au gaz, sachant que le réseau qui alimente Bougaâ passe à quelques mètres seulement de nos foyers, ce qui ne demandera pas beaucoup de travail, ni une grande enveloppe financière », dira un habitant de cette mechta. Il faut signaler que la région est connue pour les grands froids de l’hiver, qui est déjà là, faisant dire à un autre habitant : « Nous attendons le gaz avec impatience, notre mechta se trouve entre les communes de Bougaâ et de Beni Oussine, et celles-ci ont déjà bénéficié du gaz ; la proximité du réseau nous permet d’espèrer que les autorités locales et celles de wilaya mettront Lahmamcha au programme, le plus tôt possible, parmi les zones à raccorder au gaz naturel ». A signaler que le siège de la daïra de Bougaâ a réuni, ce week-end, les autorités locales de la région nord et les responsables de la direction des Mines, qui ont débattu des futures zones devant être alimentées en gaz, tracé un plan de travail et discuté des projets 2009 relatifs au gaz, de l’alimentation des zones de Bouandas, et des localités non raccordées, Hammam Guergour et Bougaâ .

Par L. Hammachi, El Watan

Derniers articles