Accueil > Sétif profond

Une coupure et des désagréments

dimanche 7 décembre 2008

Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, Sonelgaz n’a pas trouvé mieux que de couper le gaz à Sétif.

Jusque-là, il est normal que l’entreprise, dans le cadre de ses travaux, se permette cela pour procéder à des réparations, des installations ou encore des branchements. Ce qui l’est moins, c’est que la coupure ait eu lieu la nuit, à 20 h, et cela sans que les gens n’en aient été avisés de quelque façon que ce soit, et ce par une soirée à ne pas mettre un chien dehors. Plus dangereux encore, le rétablissement du courant s’est fait de manière aussi discrète que pour la coupure, vers 23 h pour certaines cités et beaucoup plus tard pour d’autres. Les gens qui s’interrogent sur les vraies causes de la coupure que l’entreprise ne semble pas près d’expliquer, devraient s’estimer heureux de ne pas avoir eu à mourir de froid, ou de monoxyde de carbone dû à un retour inopiné de gaz, à partir d’un appareil défectueux.

Par Nabil Lalmi, El Watan

Derniers articles