Accueil > Sétif profond

L’ADE… et les fuites d’eau à El-Eulma

mardi 23 décembre 2008

La cité Houari-Boumediène a bénéficié, durant l’été dernier, de la réfection des adductions (branchements) d’eau par le remplacement des tubes galvanisés par des tubes en PVC.

Cette opération a été initiée par la direction de l’hydraulique. Pour cela, le « marché » a été attribué à un artisan qui a procédé aux travaux demandés sous le contrôle des agents de l’hydraulique qui ne faisaient que des apparitions purement formelles. Bien que les travaux achevés et la facture payée, commencèrent tout de suite après les fuites d’eau qui ont persisté obligeant les résidents à se diriger vers l’ADE. Les promesses de réparation dureront parfois des mois et l’eau coulera dans les caniveaux et la chaussée fraîchement refaite et qui subira les conséquences. Pourtant, il existe une clause dans le marché qui stipule que les travaux exécutés demeurent sous la garantie de l’exécutant pendant au moins une année. La direction de l’hydraulique, à l’issue des travaux, ne s’est jamais inquiétée de cet état des choses et son absence demeure mystérieuse. En attendant que les uns et les autres prennent leurs responsabilités, l’eau… continuera à couler et ne profitera à personne et les factures continueront à être salées pour les consommateurs.

Mostefa , Le Soir d’Algérie


Derniers articles