Accueil > Sétif profond

Le bureau d’El Watan de Sétif : « Merci à tous »

dimanche 15 février 2009

La disparition tragique de notre ami, frère et collègue Nabil Lalmi, et de son fils Akram, a plongé sa famille et celle d’El Watan dans une indescriptible tristesse. Comme disait Gilbert Bécaud dans son célèbre tube, l’Absent : « Quelle est lourde à porter l’absence de l’ami /L’ami qui tous les soirs venait à cette table/ Et qui ne viendra plus, la mort est misérable/ Qui poignarde le cœur et qui te déconstruit ». Ce sentiment de douleur a brisé les cœurs des humbles, des officiels, des amis et des gens reconnaissants…

Le secrétaire d’Etat auprès du premier ministre chargé de la communication, les walis de Sétif et de Bordj Bou Arréridj, les hauts cadres, civils et militaires des deux wilayas, les députés de la nation, certains élus locaux, à leur tête le P/APW, ainsi que les collègues de la radio régionale de Bordj Bou Arréridj et les amis, frères et soeurs de la presse écrite de Sétif et d’ailleurs, ont tenu à partager notre douleur. Tout comme les centaines d’anonymes, les Internautes férus du site Setif Info, et ses collègues enseignants.

En signe de gratitude envers le maître, ses élèves et les potaches des autres établissements se sont illustrés de fort belle manière. Les fidèles lecteurs d’El Watan étaient nombreux à nous téléphoner, à se rapprocher de nous pour compatir à notre immense chagrin. Ne pas oublier Hamid Zouad, chef du bureau APS de Jijel pour s’être associé à notre douleur. A vous tous, et au nom de Nabil, nous vous disons : « Merci ! »

El Watan

Derniers articles