Accueil > Sétif profond

La chasse aux tampons

mercredi 18 février 2009

Après les câbles de cuivre, maintenant c’est au tour des tampons des bouches d’égouts et des avaloirs de faire les frais des « petits » voleurs à la recherche du gain facile.

Plus de 100 pièces en fonte, d’une valeur de 18 000 DA l’unité, ont été, nous dit-on, volées, ces derniers temps, du côté d’El Hidhab où sont érigés des centaines de logements socio-participatifs (LSP). Les entreprises responsables de la voirie et réseau d’assainissement (VRD) des nouvelles cités, qui poussent ici et là, tels des champignons, se trouvent dans l’obligation de faire face à de nouvelles charges. Ce phénomène pend une certaine proportion qui mérite l’attention des services de sécurité, seuls en mesure de trouver une solution à ce problème et de connaître les tenants et aboutissants d’un trafic qui ne dit pas son nom.

Par K. B. El Watan


Derniers articles